Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Terres Selmy

Aller en bas 
AuteurMessage
Anarchnid

avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Terres Selmy   Mer 23 Mai - 14:41

Quelque part sur les terres Selmy...


Loren avait rencontré un émissaire quelques jours plutôt. Si tout ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait passé le bandit au fil de l'épée immédiatement, mais sa famille avaient au moins raison là-dessus : ne pas négocier signerait la fin de l'écuyer de l'écuyer de son frère, Ormund Baratheon, leur futur beau-frère.

Ce mufle s'était fait enlevé, lorsqu'ils quittaient Lestival, un beau matin alors qu'il se baladait avec Sonia. La deuxième fille de Garlann avait livré un récit confus, mais néanmoins saisissant. Depuis, Loren Tyrell ratissait les montagnes de l'Orage à sa recherche. Il avait renvoyé Sonia à Cendregué (car ici, elle n'aurait fait que tous les ralentir) après lui avoir juré de délivrer son promis. Plus facile à dire qu'à faire, mais au moins avait-il retrouvé la trace des brigands ! C'était une large bande, étonnamment bien organisée... mais il laissait à son père le soin de formuler des accusations.

Le gueux les avait rencontré sur la crête d'une colline. Son jumeaux Gareth lui avait envoyé, par cavalier, cinq cent dragons, avec pour consigne d'en faire don aux brigands pour leur prouver leur bonne foi. Cette condition irritait le second des jumeaux... Que Gareth inonde les paysans d'or était une chose, qu'il en fasse de même pour les bandits était une autre ! Pour sa part, il n'était guère disposé à donner une seule pièce.

Malheureusement, ce fut le chevalier de son frère qui sorti le magot et l'offrir au bandit sans demander l'avis de Loren. Un ordre de son frère ? Non, ça devait être son père. Le malpropre avait empoché les dragons d'or et avait tendu le doigt vers la combe en contrebas.

- Rendez-vous dans trois jours, là-bas, près du ruisseau. Amenez la rançon.

Dans les premières négociations avait été convenu une rançon d'un prix déraisonnable. Comme Loren désapprouvait, il souhaita négocier à la baisse. Le badaud en face n'opposa pas beaucoup de résistance et accepta plutôt facilement de renoncer à près du tiers de la somme. Ah, son père et son frère sur-estimait beaucoup trop l'audace de ces brigands ! Ils étaient si intimidé de se retrouver face à un vrai chevalier qu'ils en perdaient toute assurance... Heureusement qu'on l'avait envoyé lui, et non Gareth ou, pire, son oncle Garin aux poches trouées !

La famille Tyrell le remercierait.

Le lendemain matin, donc, voilà qu'ils pénétraient dans le petit bois qui bordait le cours d'eau dans la combe. Loren se montra excessivement prudent, car il devait répondre à un double objectif : obtenir Ormund sans dommage, et ne pas laisser s'échapper impunément ses kidnappeurs. En outre, il se méfiait et pensait qu'un seigneur rival de son père pouvait fort bien assister ses bandits et ne pas rechigner à ôter la vie d'un des fils de Garlann Tyrell, Protecteur du Sud.

Il n'irait donc pas lui-même faire l'échange de rançon contre Ormund. Déjà, car tout cet argent gâché lui brûlerait les doigts ; ensuite, car il s'il entrerait dans le bois, il se tiendrait un peu plus loin, hors de porté de flèche. C'était un bois clairsemé : de grands arbres espacés, des fougères et des herbes près du sol. La visibilité restait bonne, il pourrait surveillait l'échange depuis son chevalier et, si les choses tournaient au vinaigre, pourrait charger l'épée au poing sans être trop gêné. Le chevalier de son frère fut donc chargé de la transaction et s'avança seul, suivit de Loren et ses chevaliers. Hors du bois, sur la colline, le reste des cavaliers patientait, avec pour mission de suivre les bandits une fois l'échange accomplit.

Mais toutes ces précautions se révélèrent inutiles. Personne ne vint au rendez-vous. Loren poireauta jusqu'à ce que le soleil décline puis, contrarié, ordonna qu'on se rende au village le plus proche, qui ne se situait guère qu'à une bonne heure de marche de là.

Et soudain, ce fut l'horreur. Le village entier avait été massacré. Les paysans éventrés côtoyaient les bandits égorgés. Un véritable sac.

- Les bandits sont bien venus ici... mais ils n'en sont jamais repartis. Ils ont partagé le sort de ce village. Mais où est Ormund ?

Du jeune frère du Seigneur d'Acalmie, aucune trace. Ni parmi les cadavres, ni dans les maisons, ni entre les roues des chariots paysans détruits. Plusieurs traces allaient et venaient dans la boue... le pas des assaillants, et celui des fuyards ? Quelques-uns avait dû réussir à s'enfuir pendant le massacre. Ormund était-il du nombre, ou n'avait-il fait que changer de gardien ?

Loren révéla la tête. Il n'y avait plus de négociation à mener, voilà qui, bizarrement, l’allégeait d'une charge certaine. Il parla à ses hommes :

- Que dix cavaliers remontent les traces, essayez de trouvez de survivants. Chevaliers, avec moi !

Par-delà les collines et les contreforts montagneux, se dressait le château du maître des lieux. Un Seigneur en proie à une certaine agitation sur ses terres à laquelle le saccage de ce village ne semblait pas étranger.

- Nous allons rendre une petite visite à Lord Selmy, annonça Loren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Terres Selmy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» draft M11 - roanne mercredi 4 aout // draft terres natales date à determiner
» A la conquête des Nouvelles Terres
» Un groupe de goblins qui va conquerir les terres du mileux
» Wasteland : les Terres Gâchées
» Une très belle série à suivre : Terres Indiennes sur ARTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Terres de l'Orage-
Sauter vers: