Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour 3 - La chute de Cendregue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Chêne
Admin
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Chêne

MessageSujet: Tour 3 - La chute de Cendregue   Dim 13 Nov - 21:57

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://megalovania.forumactif.com
Dracnor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Maison Frey du Conflans

MessageSujet: Re: Tour 3 - La chute de Cendregue   Mar 15 Nov - 17:12

RP Tour 3 : maisonnée Frey

Une chose était assurément meilleure à Port-Réal qu’aux Jumeaux : les courtisanes. C’est du moins ce que pensa Lord Elston en se réveillant. Il ne sentait plus à ses côtés la jeune fille qui l’avait diverti cette nuit. Etrange, il ne l’avait pas encore payé. Un coup d’œil sur le côté lui appris que ses habits étaient encore au pied du lit. Un coup d’œil de l’autre côté, et il aperçu un joli petit minois le dévisageant d’un air espiègle.

-Où étais-tu donc passée ?

Elle se contenta de ronronner en se serrant à lui pour toute réponse. Ah, par les Sept, oui en cela la capitale lui avait manqué. La jeune femme avait des cheveux blonds comme le blé, un nez fin, des lèvres tentatrices. Et des yeux joueurs mais satisfait. Une partie de lui se demandait dans combien de cette satisfaction provenait de lui, et combien de sa bourse. Ce doute disparut rapidement : il se savait séduisant et bon amant, même à son âge. Il n’usurpait pas son surnom de « Bel ».

-Milord a-t-il passé une bonne nuit, susurra la fille au creux de son oreille.
-Disons que je n’ai pas eu beaucoup de raisons de m’endormir.

Un sourire charmeur se dessina sur les lèvres du Lord. Sa compagne nocturne déposa un baiser sur ses lèvres, puis glissa sa main sur sa poitrine. Le sire l’attrapa gentiment, l’embrassa, puis sortit du lit.

-Je crains bien qu’il soit l’heure de se lever.

En guise de réponse, elle s’étira lentement sur le lit avant de prendre une posture aguichante.

-Vraiment ?

Lord Elston sourit, enfila ses chausses puis son pantalon, et lui lança sa robe :

-Hélas.
-Quel dommage, fit-elle en laissant trainer la dernière syllabe.

Elle se rapprocha de lui et mordilla sa gorge. Il laissa échapper un râle de plaisir.

-Milord souhaite-t-il que je revienne ce soir ?
-Hum… Si tu n’as rien d’autre à faire, et que tu n’as pas tout donné cette nuit…

Elle rit, le lâcha, pris la petite bourse qui reposait sur un meuble, s’habilla, et sortit en lui faisant un clin d’œil. Lord Elston pensait déjà à sa journée. Il devait rencontrer le Lord de Salins. Chemise. Discuter avec sa fille et Lord Arryn. Ceinture. Passer en revue ses gardes. Costume ; pourquoi pas le violet et nacre. Envoyer des corbeaux. Bottes. Chercher un parti convenable pour son fils et son cousin, et lui-même.  Coiffure. Vivre à Port-Réal. Sourire.





-Alors, Tyt', on sait plus manier son épée? Viens par là, j'vais t'botter l'derrière, ça t'remettra les muscules dans l'corps!

Les soldats s'esclaffèrent. L'infortuné Tytos essuya la sueur qui perlait sur son front, et se remit en garde. Dix-Pintes, également connu sous le nom de Hosteen, oncle du Sire des Jumeaux, descendait d'entrainer dans la cour. Son âge que d'aucun jugeaient avancé ne l'empêchait pas de venir se frotter aux soldats, souvent au déplaisir de ces derniers. Pris entre l'envie de gagner et la crainte de blesser le frère de coeur de son seigneur, que fallait-il choisir?

Le choc d'une épée contre la sienne lui remit les idées en place. Se défendre, voilà le bon choix. Dix-Pintes n'était pas un bretteur hors pair, mais mieux valait ne pas se prendre l'un de ses coups. C'était même un très bon combattant pour son âge, et un noble apprécié des soldats. Il faut dire que partager certains de leurs repas voire faire des concours de beuverie avec certains d'entre eux forge des liens. Tytos avait d'ailleurs perdu la veille, lors du dernier concours. Dix-Pintes avait prouvé mériter son surnom. Et Tytos regrettait désormais d'avoir bu autant. Un mal de crâne lui vrillait la tête, et les coups d'Hosteen résonnaient à ses oreilles comme le glas de sa fierté.

Parade, parade, esquive, coup de pied, parade, recul, contre-attaque, parade... Son instinct savait quoi faire, mais sa tête était trop embrumé. En bien peu de temps, il fut acculé contre un poteau, désarmé, et fauché par un coup de pied traitre.

Dix-Pintes lui tendit une main:

-Ah, mon p'tit Tyt', t'as pas encore compris: faut pas se mesurer à moi à la boisson. C'est un domaine où l'âge ne fait qu'accroitre mes capacités. T'es encore jeune, fais-toi un ego au lieu de t'attaquer à plus fort que toi.

Les soldats rirent encore une fois. Hosteen Frey accompagna le pauvre Tytos sur le banc, en le portant à moitié. Et Tytos ne put s'empêcher de sentir son affection pour le vieux combattant grandir.





Lady Arryn était en beauté aujourd'hui. Une robe bleue aux coutures de la même couleur or que les fils de sa coiffure, un maquillage parfait, des bottes noires luisantes à ses pieds, elle était aussi stupéfiante que dans les souvenirs d'Elston. La beauté de sa fille l'avait toujours sidéré. A côté de Celia, son mari n'en était que plus laid. Défiguré, voilà ce qu'il était. Comme toujours, savoir sa magnifique fille mariée à un Lord aussi répugnant serait le cœur d'Elston. Toute innocente qu'elle soit, elle méritait un homme, un vrai. Le sien était toujours un esprit excellent, et l'un des trois meilleurs combattants du royaume, mais il était laid et incapable de la faire enfanter.

C'était accessoirement le Lord du Val, Protecteur de l'Ouest, Sire des Eyries, le troisième meilleur chevalier de ce monde, et partenaire politique de Lord Elston. Le mariage de Celia avait resserré les liens entre les Frey et le Val, et permis la création de plusieurs contrats commerciaux. Un héritier aurait comblé Lord Elston, mais cela ne serait plus possible désormais.

Le sire des Jumeaux sourit à une remarque de Lord Tully, but un peu d'eau, et répondit. A côté de son interlocuteur, Celia restait en retrait, présente mais trop bien éduquée pour s’immiscer dans la conversation. C'était décidément une fille magnifique, et une femme modèle. Même le sort de Lord Cendregué ne pouvait ternir le plaisir de la revoir. Il se força à se reconcentrer sur la conversation.

Et dire que la fille Arryn était encore plus belle... Chanceux serait celui qui obtiendrait sa main. Un excellent parti, et une femme divinement belle. Celia, elle, avait été un bon parti et une femme extrêmement belle. Les deux femmes ne s'entendaient d'ailleurs guère. Au contraire de leurs parents, du moins Elston l’espérait il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lebelum

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : Glorieuse Bourgogne/ Corbois-Winterfell

MessageSujet: Re: Tour 3 - La chute de Cendregue   Dim 14 Mai - 14:55

RPs Tour 2: le Nord

Tour 3 de Lord Corbois:

Suite à sa nomination au poste de Grand Argentier Cedrik était emplie d'une satisfaction vite remplacé par de l'anxiété, il va falloir nominer des postes, étudier l'état de l'économie du royaume, de la monnaie, s'assurer de l'efficacité des impôts, de la gestion des revenus et tant d'autres choses toutes aussi barbantes et importantes les unes que les autres. Cela tombe bien, le Corbois est du genre à déteste le gâchis, financier notamment, et n'a pas peur de renvoyer, de froisser, de réformer.
Il y a du travail à faire et le procès, qui est la cause de sa présence à Port Réal, est relégué au second plan pour lui. Cette nomination à eu lieu hier et déjà lord Coibois prend ses quartiers, évalue les fonctionnaires plus ou moins haut placés, vire les médiocres et sélectionne leurs remplacement, étudie les revenus et les dépenses, cherche comment modifier avantageusement la situation.
Il le fait comprendre, Cedrik ne quittera peut être pas Port Réal de si tôt et les mauvais payeurs, lord ou reitres, risques d'avoir quelques.. soucis.
C'est entre deux entretiens qu'il apprend la condamnation de lord Cendregué, "Le chanceux, il verra le Nord avant moi !" s'exclama t'il sarcastiquement avant de reprendre ses entretiens.


Stark RP Tour 3

Un grand effort de sociabilisation avait conduit Rodrik, le lord du Nord, à tenter de s'intégrer à la vie de Port-Réal. En fait de ceci il avait surtout profiter de l'occasion pour ripailler tout en continuant de regarder avec une gravité prononcée, autant dire que Stark n'était pas du genre à se sociabiliser même quand il pensait le faire.
La vie à Port-Réal lui semblait bien lente et il ne trouvait pas de moyen de combler le vide qu'avait laisser l'absence de sa femme Elsa. Il est vrai qu'il n'était plus habitué à affronter cette solitude à laquelle il avait longtemps été confronté avant son mariage. Le muet se rendit qu'il compte qu'il s'était laisser amollir sciemment au contact de sa femme et il se surpris à rêver d'une bataille auprès du roi où servirait enfin ses talents au combat, pourtant il savait qu'un équilibre fragile valait mieux qu'une guerre ouverte dans le royaume. C'était évident maintenant, Rodrik s'ennuyait mais n'avait pas le droit de souhaiter que cela finisse, il en allait de la pérennité de sa maison et de la sérénité de Westeros.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour 3 - La chute de Cendregue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour 3 - La chute de Cendregue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives de la Tour de la Fauconnerie au Louvre
» [Résolu] Quelle est cette tour géante?
» [résolu]Comment attaquer au combat pas au tour par tour.
» La chute d'arthas (spoil)
» Tour de guet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: MV en cours :: MV Game of Thrones-
Sauter vers: