Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de Dorne de 277 à 296

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anarchnid

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Histoire de Dorne de 277 à 296   Jeu 10 Aoû - 14:43

Histoire de Dorne de 277 à 295


Attention : ceci n'est pas à considérer comme étant l'histoire officielle, le MJ en changera certains éléments en fonction des choix de plusieurs joueurs et d'une cohérence globale qui sera vérifiée avant le lancement du jeu.
disclamer : l'orthographe peut être offensant


277 : bataille du Bief, mort de Trud Martell. Un cessé le feu est conclu, avec la libération des prisonniers dont Meenah et Dayne. Libéré, fou de chagrin, Samwell Dayne s’enferme aux Météores et n’en sortira pas pendant des années. Les rumeurs veulent que son père le fasse garder nuit et jour pour qu’il ne déclenche pas une nouvelle guerre.

278 : Meenah Martell rentre à Lancehélion après un voyage long et pénible, escorté de nombreux mestres.
Malgré toute ses requêtes, Morgan Martell est gardé à Port-Réal comme otage et "représentant" de Dorne. On lui refuse le droit de se rendre aux Météores pour les obsèques de sa mère Trud.
Une certaine défiance s’installe entre les Martell de Lancehélion et les Martell de Port-Réal, entretenue par le peu de nouvelles qui filtre : seul Morgan écrit régulièrement des lettres mais la Princesse, loin de son neveu, le soupçonne d’être pleinement passé au service d’Harwyn comme son ancien ami Tarek Qorgyle. Asha Martell ne répond à aucune lettre de sa tante, et celle-ci fait équiper en secret un navire pour aller lui rendre visite, projet auquel mettre fin la Dorure en le découvrant, prétextant son état de santé pour empêcher Meenah de retourner à la capitale ou sur Peyredragon, qu’il juge beaucoup trop dangereux. Harwyn entend bien que la Dame de Lancehélion achève sa vie à Dorne sans faire davantage de remous. Meenah passe ses dernières années auprès d’Elia, sa nièce.

279 : mariage de Quentyn Noirmont, intendant de l’été, avec une Brax.

280-283 : pendant trois ans, Elia Martell assure une régence de facto de Dorne. Meenah Martell est extrêmement faible, ses membres s’immobilisent les uns après les autres et ne quitte plus son lit. Ce sera nièce qui écrira alors ses lettres, recevra les Lords à Lancehélion puis, lorsque les Mestre ordonne de ne plus agiter Meenah avec de la politique, ce sera à Elia qu’elle délèguera ses pouvoirs Princiers. Elia gouvernera Dorne au nom de sa tante de ses 17 à ses 20 ans, se révélant être une jeune fille frêle mais intelligente, caractérielle mais charismatique. Aux yeux des dorniens salés et sableux, elle incarne le meilleur de la lignée Martell.
Morgan Martell, loin à la Capitale, est l’héritier officiel, mais tant que sa tante respire dirige officiellement Dorne, Harwyn 1er le garde à Port-Réal. Auprès de Morgan Martell se forme une petite cours de Dorniens, composée principalement de Quentyn Noirmont, Intendant de l’été, Samwell Sang-Vert, nommé Amiral de la Flotte Dornienne, et Artos Sand, à la tête de la compagnie Sand, des mercenaires moins nombreux que la Compagnie Dorée de jadis, mais tout aussi réputés.

283 : Mort de Meenah Martell. Elia Martell, en visite au Grès, est absente et une certaine confusion règne à Lancehélion. L’agonie de la Princesse d’Ebène dure près de quatre jours où seuls ses intimes entrent dans ses quartiers : Astrid Sand et Artos Sand, ses demi-frère et demi-sœurs en visite alors, et Samwell Sang-Vert son vieil ami. Mako Forrest arrive au matin du quatrième jour, ayant chevauché jour et nuit. Quelques heures plus tard, Lord Forrest annonce la mort de celle qui fut sa plus proche amie et Samwell Sang-Vert prend un navire pour Port-Réal afin de remettre à Morgan le testament de sa tante. Elia accoste à Lancehélion le lendemain, et prend en main l’organisation de la cérémonie d’adieu à la Princesse d’Ebène.
Morgan et Asha Martell arrivent à Lancehélion à deux jours d’intervalle. Le nouveau Prince de Dorne n’a pas posé le pied sur le sol Dornien depuis cinq années, et l’accueil qu’on lui réserve à Lancehélion est glacial. Sa grande sœur, Asha, ancienne Reine de Westeros, est murée dans le silence : elle ne dira pas un mot de tout son court séjour à Dorne. L’Epée du matin ne sort pas des Météores mais sa sœur Nymeria vient exprimer les condoléances de la famille Dayne.
A l’enterrement de Meenah, les hommes forts de Dorne se retrouvent. Elia Martell, 20 ans, profite du retrait d’Asha et du manque d’assurance de Morgan pour prendre la tête de la procession funéraire qui traverse la ville ombreuse et s’impose comme la Martell la plus légitime dans l’ouest de Dorne.

Elia Martell laisse le Prince de Dorne prendre ses fonctions mais, si elle espérait jouer un rôle politique toujours important, Morgan concentre les pouvoirs et ne lui donne aucun rôle dans sa cour. La popularité de la sœur inquiète le frère qui lui signifie qu’elle est en devoir de se trouver un mari et quitter Lancehélion.
Elia Martell se marie deux mois après sa "destitution" au troisième fils des Uller, Harken Uller, de deux ans son benjamin mais un chevalier prometteur, et s’installe à Denfert.
Morgan Martell envoi la Dorure trouver Artos Sand avant qu’il ne reparte, afin de lui proposer la tête des armées de Dorne et un fief. Il accepte et s’installe à la lisière du désert, à l’extrémité sud de la passe du prince où il débute la construction de sa place forte, Havre-Doré, financée à moitié par sa fortune personnelle et complété par celle du Prince de Dorne.

283-286 : Les tensions dans les Marches de Dorne se revivifient lentement après la mort de Meenah, elle comme Elia s’étant montré ferme avec les Lords des Montagnes quand Morgan se révèle plus souple. Quelques accrochages ont lieu sans que le Prince ne sanctionne ses vassaux, et la situation dans les montagnes rouges retrouve sa "normalité".

286 : Azure Forrest disparait dans la nature le jour de ses dix-neuf ans à la faveur d’une partie de chasse dans les marches de Dorne. Depuis déjà plusieurs années, des rumeurs insistantes faisaient d’elle une sorcière et elle ne sortait presque plus du château de son oncle. Lord Mako Forrest accuse Lord Caron d’avoir fait enlever son héritière dans la passe du Prince, ce dont il se défend. Dans l’année, ce ne seront pas moins de neuf escarmouches qui laisseront des morts dans la passe entre les soldats de Caron et ceux de Forrest. Azure Forrest ne réapparaitra pas.

287 : mariage d’amour de Morgan Martell avec Sia, une fille de petite noblesse de sa cour.

288-90-92 :
naissance du premier fils de Morgan, Quentyn. Suivront Meria (deux ans plus tard) et Lewyn (un an plus tard)


286-294 : les affrontements dans les Marches se font de plus en plus fréquents et le cycle de la vengeance envenime les choses. Morgan Martell en rejette l’entièreté de la faute sur les seigneurs de l’Orage et du Bief, dans la plus pur tradition dornienne qui contente les lords de l’est.

294 : apogée des tensions dans les Marches : un écuyer Selmy et un écuyer Dondarion se font capturer dans les marches. Ils seront retrouvés deux jours plus tard, aux portes de la mort, un bras et une jambe sectionnées à la hache.




La guerre Orage-Dorne de 294




Premier mois : Les Seigneurs des Marches assemblent une armée et lancent en représailles une grande attaque sur Dorne. Le jeune seigneur Baratheon n’arrive pas à les maîtriser, et les armées de l’Orage progressent dans la passe du Prince, remportant une première victoire contre les forces Forrest et Poulet qui tentèrent de les prendre en embuscade. Dans la bataille dite des Gorges Rouges, Doggo le Brothraki est tué en menant la charge de désencerclement qui permit à Mako Forrest de rejoindre La-Tombe-du-Roy pour préparer ses défenses.
Morgan Martell quitte précipitamment Lancehélion avec un corps d’armée constitué dans la hâte, laissant la Dorure en gouverneur de la ville, pour rejoindre Artos Sand à Havre-Dorée où il entend réunir les bans des Lords Dorniens.

Alors que la Famille Royale menace d’intervenir, les familles Peake, Caswell, Merryweather et Fossovoie, ainsi que leurs bannerets, répondent à l’appel de Naerys Targaryen et la rejoignent à Lestival, formant une armée assurant la non-ingérence du reste de Westeros dans le conflit.

Chaque pas en avant dans la passe du Prince est difficile pour les Orageois, mais les Dorniens ne sont pas assez nombreux pour les retenir indéfiniment.
Une seconde grande bataille, la bataille des Quatre Rochers voit Lord Poulet être gravement touché par une flèche. Il décèdera quelques jours plus tard.

Deuxième mois : Sous l’influence d’Elia Martell, les Lord Uller, Allyrion et Tolland ont redoublés de mauvaise foi et ont ralenti la constitution de leurs armées. Seul Lancehélion, administrée par la Dorure, et les Jordayne assemblent leurs armées dans les temps et les mènent à Havre-Boré. Morgan Martell ne peut plus attendre ses autres vassaux et se met en route pour La-Tombe-du-Roy que les Orageois ont commencé à assiéger.
Son armée, bien que forte des puissants Daynes et des Ferboys, est cependant deux fois moins nombreuse qu’espérée : les Dorniens vont se battre à un contre trois tandis que les rangs Orageois grossissent continuellement des opportunistes attirés par les victoires successives, ainsi que par les Baratheons dont le jeune Lord ne sait plus trop quoi faire.

Quentyn Noirmont rejoint  Evelyne Rowan en tant qu’émissaire de Morgan Martell alors qu’elle assemble une seconde armée du Bief avec les Rowan, les Crane, les Florent et du Rouvre, auquel se joint également une armée Brax (Noirmont étant l’époux d’une Brax) et des armées des terres de la Couronne et du Conflans. Evelyne les mènent tous jusqu’à Lestival où elle entend faire plier Naerys.
Les soutiens de Naerys étant soudain en position de faiblesse, encerclés par les forces d’Evelyne Rowan, la princesse Targaryenne finit par plier.

Début du Troisième mois : Alors que l’armée de Morgan Martell entame un combat désespéré pour briser le siège de la Tombe-du-Roy où Mako Forrest tient les Orageois, les dragons de la famille royale fendent le ciel. La bataille tourne cours, et après une heure de massacre et de feu, l’armée Orageoise se disloque et s’enfuit en désordre.

Edmure Targaryen, secondé d’Evelyne Rowan, n’osent pas demander de compte à Naerys. La justice tranchera donc le chef du jeune Lord Baratheon, qui paiera pour son inexpérience et pour conclure la fin du conflit sans que plus de sang ne soit versé. La crédibilité d’Edmure et de sa famille est sauvegardée de peu, mais cela met les seigneurs des Marches en position difficile.

A Dorne, les Seigneurs des Marches préfèrent célébrer la victoire de Morgan Martell plutôt que celle d’Evelyne Rowan. Mais cette guerre aura fait apparaitre de rudes tensions entre seigneurs des marches, reconnaissant Morgan Martell comme un dirigeant incontestable et fort, et les seigneurs du sableux et salés, très attachés à Elia Martell, en partie nostalgiques de sa régence, et nourrissant des doutes sur la succession de Meenah.

Fin 294 : Morgan Martell, hôte de Lord Forrest à la Tombe-du-Roy, reste dans les Montagnes pour organiser l’après-guerre et la reconstruction des défenses de la passe, ainsi que la succession des Poulets qui génère des tensions. Artos Sand retourne à Havre-Doré, vainqueur lui-aussi mais encore considéré comme un opportuniste par de nombreux Lords des Montagnes.

Elia, à Denfert, attend son heure.


Dernière édition par Anarchnid le Mer 6 Déc - 5:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchnid

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: La guerre civile de Dorne (295-296)   Lun 4 Sep - 23:16

La guerre civile dornienne (295-296)


Attention : ceci n'est pas à considérer comme étant l'histoire officielle, le MJ en changera certains éléments en fonction des choix de plusieurs joueurs et d'une cohérence globale qui sera vérifiée avant le lancement du jeu.
disclamer : l'orthographe peut être offensant


Présentation des protagonistes : (âge en 295, 18 ans après la fin de la V1 en 277, 32 ans avant le début de la V2 en 327)
- Famille Martell :
Meenah – Princesse de Dorne, Dame de Lancehélion, mariée à Logan Rowan, pas d’enfant (morte)
Trud – sa sœur, mariée à Samwell Dayne (morte)
Asha – première fille de Trud, mariée à Aenar Targayen (38 ans)
Morgan – premier fils de Trud, en otage à Port-Réal depuis ses 15ans pour que Meenah se tienne tranquille, Prince de Dorne (34 ans)
Sia – femme de Morgan
Quentyn – fils ainé de Morgan (5 ans)
Meria – fille de Morgan (3ans)
Lewyn – fils de Morgan (2 ans)
Elia – seconde fille de Trud, Dame de Lancehélion, mariée à Uller (32 ans)
Artos Sand – frère bâtard de Meenah, chef de la compagnie Dorée (52 ans)
Drago Martell – fils bâtard d’Artos, légitimé par l’ancien roi Aenar Targaryen (35 ans)
- Famille Forrest :
Mako – Lord de La-Tombé-du-Roy, confident de Meenah Martell (56 ans)
Azur – sa fille (disparue)
Doggo le Brothraki – son meilleur homme (mort)
- Famille Dayne :
Kassandre – Lord des Météores (mort)
Aline Boisleau – sa femme (morte)
Samwell – son fils, héritier des Météores, épée du Matin, époux de Trud Martell (56 ans)
Nyméria – sa fille, mariée à Arthur Ferboys (47 ans)
X Dayne – son fils infirme, mestre (x ans)
- Famille Ferboys :
Ormond Ferboys – dit le bègue, Lord de Ferboys (79 ans)
Arthur Ferboys – son fils, héritier de Ferboys, époux de Nyméria Dayne (45 ans)
Edmond Ferboys – son second fils (41 ans)
Ormund Ferboys – son frère au nom presque identique (76 ans)
Mara Ferboys – sa sœur, mariée à Edric Jordayne (morte)
Clétus Ferboys – fils héritier d’Arthur et de Nymeria (25 ans)
Lady – fille héritière de (15 ans)
X – seconde fille de (13 ans)
X – fils de lady (10 ans)
- Famille Uller :
Arthur – Lord de Denfert (60 ans)
Maxwell – son ainé, garde royal tué avec Aenar 1er Targaryen (mort)
Samwell – son deuxième fils (38 ans)
Harken – son dernier fils, époux d’Elia Martell (30 ans)
Anders – fils de Samwell (9 ans)
Morgan – fils de Samwell (6 ans)
Dyanna – fille de Samwell (1 ans)
Maxwell – premier fils de Harken et Elia (11 ans)
Meriam – fille de Harken et Elia (10 ans)
Samara – fille jumelle de Harken et Elia (7 ans)
Obara – fille jumelle de Harken et Elia (7 ans)
- Famille Allyrion :
Daemon – Lord de La Grâcedieux (51 ans)
Judy – sa femme (46 ans)
Ellaria – sa première fille (24 ans)
Anders – son fils (19 ans)
Jory – son second fils (17 ans)
Tristane – mari d’Ellaria (27 ans)
Teora – soeur de Daemon, mariée à Samwell Uller (29 ans)
Omyria Allyrion – dernière fille de Daemon Allyrion, futur Lady Martell (11 ans)
Nymeria – fille ainée d’Ellaria (8 ans)
Deria – fille d’Ellaria (6 ans)
Symon – fils d’Ellaria (0 ans)
- Famille Noirmont :
Quentyn Noirmont – Lord de Noirmont (47 ans)
Sybile Brax – sa femme, de la famille Brax de l’Ouest (37 ans)
Emberlei – fille de Quentyn (8 ans)
Davos – fils de Quentyn (7 ans)
- Famille Jordayne :
Edric Jordayne – ancien Lord du Tor (mort)
Trebor Jordayne – son fils, Lord de Tor (42 ans)
Boros Jordayne – son second fils, chevalier (39 ans)
Sonia Jordayne – sa fille unique de Trebor (20 ans)
Vael Jordayne – mari de Sonia Jordayne (21 ans)
Olyvar – fils ainé de Boros Jordayne (18 ans) (il donnera naissance à Albin, Lord Jordayne de la V2)
Sarella – fille de Boros Jordayne, jumelle d’Olyvar (18 ans)
Lewyn – fils de Boros Jordayne (16 ans)
Edgar Jordayne – fils de Sonia Jordayne (6 ans)
- Famille Wyl
Orell Wyl – Lord de Wyl
Quentyn Sand – son fils bâtard (16 ans)
Mors – son fils, héritier légitime (13 ans)
Arron – son fils (9 ans)
Jeyne – sa fille (7 ans)
- Famille Dalt :
Jeor Dalt – dit le peureux, célibataire (52 ans)
Wymal Dalt – son frère, chevalier de la Garde de Morgan Martell (48 ans)
Taena de Myr – femme de Wymal Dalt (30 ans)
Vael – fils de Wymal (8 ans)
Tomen – fils de Wymal (7 ans)
Fysis – fille de Wymal (2 ans)
- Famille Santagar :
Sylva – Lady de Bois-mouché, célibataire (23 ans)
Antton Santagar – son jeune frère, écuyer de Mako Forrest (14 ans)






295


En cette année 295 débute la guerre civile dornienne, aboutissement des tensions entre dorniens nées des années de gouvernements de Morgan Martell.

Crise de succession de la famille Dayne :

Mort de Kassandre Dayne, patriarche de la famille, à un âge très avancé. Samwell Dayne affronte alors sa sœur Nymeria qui lui conteste la succession au motif que l’Epée du Matin aurait perdu la tête. Arthur Ferboys, mari de Nymeria et Héritier de Ferboys, se rend aux Météores avec une escorte armée mais est tué par Samwell alors qu’ils tentent de le maitriser. L’Epée du Matin fuit ensuite vers le désert avec ses hommes pendant que sa sœur appelle son ban et que Ormond Ferboys le bègue établit ses hommes aux Météores.

Elia Martell dénonce publiquement une prise de pouvoir des Ferboys sur les Météores et accorde l’hospitalité à Samwell Dayne à Denfert, où Arthur Uller, père de son mari Harken, est son plus fervent soutient, haïssant le Roi pour le meurtre de son premier fils Maxwell Uller, garde royal.
Morgan Martell, encore à La-Tombe-du-Roy, ordonne à Artos Sand d’aller arrêter Samwell Dayne, et tous ceux refusant de le livrer, incluant Elia.

Artos Sand lève son nouvel ost (en grande majorité d’anciens mercenaires qui constituaient sa compagnie et qui se sont installé autour de Havre-Doré) et se met en route vers Denfert.

La prise de Lancehélion :

Mais Elia n’a aucune intention de se livrer et décide d’entrer en rébellion contre son frère. Il lui faut un coup d’éclat pour rallier les seigneurs salés et sableux qu’elle sait défavorable à son frère. Ce coup d’éclat, elle l’a décidé : ce sera Lancehélion. A la faveur de la nuit, Arthur Uller fait sortir Elia Martell et son oncle, escortée de son mari Haken Uller et de ses meilleurs chevaliers. Il promet de veiller sur les enfants du couple, encore trop jeunes pour les suivre, et de tenir le château contre Artos Sand. Ils rejoignent Grâcedieu où ils prennent la tête d’un petit détachement de soldat Allyrion menés par les deux fils de Lord Daemon (Anders et Jory Allyrion, de 19 et 17 ans) puis sont rejoints par Ser Yandry, 21 ans, l’un des seuls orphelins de la sang-vert à avoir été fait chevalier et déjà considéré comme une des meilleures lames de Dorne.

Artos Sand se présente devant Denfert avec une offre de négociation. Alors qu’on lui révèle qu’Elia est parti prendre Lancehélion, il n’a pas le temps de prévenir son fils, Drago Martell, bâtard légitimé à la cour de Lancehélion.

Lancehélion est tenu par Samwell Sang-Vert, dit la Dorure, et vivote par la petite cour de Morgan Martell. La Dorure impose un couvre-feu à la ville et fait solidement fermer et garder les portes la nuit. Mais Elia ne compte pas passer par les portes. Lors de l’attaque de Lancehélion alors qu’elle n’avait que 14 ans, on lui avait fait quitter le palais par un passage secret menant jusqu’aux collines non loin de la versang. Elle n’en avait oublié aucun détail. Ses combattants empruntèrent le passage et surgirent dans le palais au petit matin. Quelques combats s’engagèrent avec les gardes de la Dorure, et ils tinrent assez longtemps pour que Samwell Sang-Vert parvienne à s’échapper avec la femme de Morgan et ses trois enfants et à rejoindre les quelques vaisseaux de sa flotte qui stationnait dans la baie : trois dromons, et dix galères, le reste navigant dans le bras cassé, près des Météores ou dans la mer de Dorne. Drago Martell, ne comprenant dans un premier temps pas ce qui se passait, est blessé à la main alors qu’il attaquait Ser Yandry et est jeté aux cachots, Elia souhaitant s’en servir de moyen de pression sur son père qui devait venir l’arrêter.
Les soldats de la ville se rangent vite du côté de la fille de Trud et Elia Martell prend place sur le trône de Lancehélion, se proclamant Princesse de Dorne, en rébellion contre son frère.
La prise de Lancehélion marque le début de la guerre civile de Dorne.

Premier mois du conflit :

Artos Sand se voit demander de déposer les armes en échange de la vie de son fils. Les troupes de Sand encerclent Denfert en un siège approximatif, et Artos, accompagné d’une petite troupe, traverse le désert puis embarque sur la Versang pour rejoindre Lancehélion.
Morgan Martell, à l’instant même où il apprend la prise de Lancehélion, somme par corbeau les Lord Dalt, Jordayne et Tolland de lever leur ban contre Lancehélion, quand lui entreprend de rassembler une armée avec Lord Ferboys, Noirmont et Nymeria Dayne pour rejoindre la compagnie de Sand et marcher sur Denfert puis Allyrion qui se sont déjà déclarés pour Elia. La Dorure quant à lui, sur les ordres du Prince, regagne par la mer Les Météores avec Sylva Martell et les enfants du Prince.

Il y a un flottement de cinq jours pendant lesquels peu de maison se déclarent pour un camp ou pour un autre (à part les premiers soutiens de Morgan que sont les Ferboys, les Noirmont, et les Daynes de Nymeria ; ainsi que les Uller et les Allyrion qui ont pris Lancehélion avec Elia).

Artos Sand arrive finalement à Lancehélion et s’est décidé à rallier Elia. Il lui raconte alors que, lors de l’agonie de Meenah, elle avait confiée à ses proches vouloir faire d’Elia son héritière au détriment de Morgan, prisonnier à la Capitale, mais que ses quatre confidents (Mako Forrest, Samwell Sang-Vert, Astrid Sand et lui-même Artos) n’avaient pas tenu compte de ses dernières volontés. En échange de la libération de son batard, il cosigna avec Elia une lettre aux Lords de Dorne et au Roi, présentant Elia comme l’héritière légitime de Meenah Martell. Il n’en fallut pas plus pour que la quasi-totalité des familles nobles du désert et des côtes se déclarent pour Elia Martell, Princesse légitime de Dorne. Mako Forrest et Samwell la Dorure écrivirent leurs démentis (vague pour Mako, ferme pour Samwell), mais si les dernières paroles de Meenah ont bien été celles que prétend Artos, nous n’en savons rien. Astrid Sand, quatrième gardienne du secret, a disparu en Essos de nombreuses années avant ces évènements.

Les hommes d’Artos levèrent le lendemain le pseudo-siège de Denfert et les capitaines de Sand dînèrent avec la famille Uller.

Des maisons à qui Morgan avait ordonné d’assiéger Lancehélion, seul les Tolland assemblèrent une petite armée et prirent la marche. Ce fut devant les murailles de Lancehélion que Lord Tolland se découragea, se voyant bien entouré de maisons ralliées à Elia. Il ploya le genou et Elia lui permit de retourner chez lui paisiblement.

Seul restait Lord Dalt, dit le peureux, qui resta enfermé dans son château, malgré le fait que son frère soit un chevalier de la garde personnelle de Morgan.

La Prise des jardins Aquatiques :

Elia envoya Ser Yandry à la tête d’un détachement de trois cents hommes prendre les jardins aquatiques. La centaine de garde résistèrent quelques heures, laissant le temps à certains enfants de familles pro-Morgan de s’enfuir par le passage secret. Les deux enfants de Lord Noirmont : Emberlei et Davos, prirent la tête d’une petite troupe liés par une amitié d’enfant qui fuit à travers le désert, escorté par quelques serviteurs. Malheureusement, l’unique fils de Sonia Jordayne, héritière du Tor, avait été entrainé à leur suite malgré les positions de sa maison. Le manque de préparation de la fuite et les rudes conditions du désert dornien frappèrent la petite troupe avant que les cavaliers d’Elia ne retrouvent leur trace. Le petit Edgar Jordayne et trois autres enfants de maisons mineurs y laissèrent la vie, frappé de déshydratation. Les pro-Elia dissimulèrent la mort du petit Jordayne, exécuta les serviteurs, et gardèrent le secret sur cette malheureuse tentative d’évasion.

Le rapatriement des enfants de Morgan :

Les navires de Samwell Sang-vert faisaient route Les Météores mais toutes les provisions n’avaient pas été faites et, de malnutrition, Lewyn, dernier né de Siaa, tomba gravement malade et s’éteint peu avant leur arrivée chez les Daynes.

La Bataille des deux soleils :

Fort des troupes des Daynes, des Noirmont et des Ferboys, Morgan Martell pensait établir un siège sur Denfert, mais c’était sans compter sur l’audace de la compagnie Sand et de la cavalerie Uller qui attaquent les convois étiré des montagnards en plein désert. A la faveur des heures les plus chaudes de la journée et des troubles que la chaleur crée sur les dunes, les attaquants ont avancés à couvert jusqu’au dernier moment et ont chargé à cheval droit sur les réserves d’eaux. A coup de masse et de haches, les tonneaux sont brisés, quand on ne fout pas simplement le feu aux wagons.

L’attaque est lourde de perte pour les pro-Elia qui sont la cible des archers et sont poursuivis lors de leur retraite, mais le jeu en valait la chandelle : avec la moitié de ses réserves liquides perdues, Morgan Martell est obligé de faire demi-tour et va, avec son armée, occuper Havre-Doré, laissé vide par Artos Sand. La place-fort ressemble plus à un ensemble de bâtiments fortifiés qu’à un château, mais est assez grand pour abriter une grande partie de l’armée.

La Temporisation de Morgan :

Bloqué à Havre-Doré, Morgan envoi en secret le jeune écuyer de Mako Forrest, Antton Santagar (jeune frère de Lady Sylva de Bois-mouché), accompagner Quentyn Noirmont pour aller quérir le soutient d’Evelyne Rowan, la suzeraine du Bief. L’ancienne Reine de Westeros a été celle qui a permis à la famille royale d’aider Morgan au siège de la-Tombé-du-Roy. Là où il se trompe c’est qu’Evelyne n’a nul intérêt pour Dorne, si elle est intervenue face à Naérys en 294, c’était uniquement pour permettre à la famille royale de sauver la face. Dans le duel Morgan-Elia, elle n’a aucun préféré. Le Bief, sous la tutelle d’Evelyne Rowan, n’a aucune intention de se mêler de la guerre civile. Même son de cloche du côté de l’Ouest : les Brax, ayant suivi Noirmont lors du défi de Naérys, ne répondent à aucune de ses lettres.

L’approvisionnement d’une si grande armée est couteux, et la production de la vallée de la Torentine contrôlée par Nymeria Dayne et Quentyn Noirmont n’y suffit pas. Ayant échoué à obtenir une aide en nourriture de la part du Bief, Morgan renonce pour le moment à une grande offensive et disperse ses armées en quatre corps, deux dans la passe du prince, une aux Météores et une à Ferboys. Il fait cependant mener de nombreuses patrouilles et des raids de nuit sur les campements des pro-Elia devant Denfert, dans le but de les persuader que leur armée est toujours proche de mener leur assaut.

De son côté, Elia fait pression sur les pro-Morgan au moyen de leurs fils qu’elle détient aux jardins aquatiques, mais elle rencontre peu de succès à l’exception des Wyl qui, prétextant à Morgan une activité bidon du côté de l’Orage dans la passe, vont tarder au maximum la levée de leur troupe pour ne pas risquer la vie de leurs héritiers.

A Denfert sont maintenues les troupes, bernées par les activités de la cavalerie de Morgan : on croit que l’attaque du convoi n’a pas si bien fonctionné que ça, que les pro-Morgan sont toujours près de passer à l’assaut, et le moral est plutôt bas à mesure que les stocks de nourritures diminues et que l’approvisionnement se fait de plus en plus difficile. Mais les raids persuadent tellement bien les pro-Elia de l’imminence d’un assaut que la Dame de Lancehélion fait lever de nouvelles troupes à ses vassaux Voi et Gargalen, qui viennent renforcer les défenses de Denfert, aggravant encore plus les prémisses d’une famine parmi les défenseurs du siège des Uller.

L’embuscade du Bois-du-Roi :

L’entourage du Roi, à Port-Réal, correspond avec Morgan Martell, celui-ci ayant maintenue les quelques relations qu’il y avait tissé du temps où il y était détenu. Si le Roi est très frileux à intervenir dans une guerre qui ne concerne que Dorne, le Prince de Dorne souhaite lui envoyer une délégation et annonce l’arrivée de Quentyn Noirmont et Antton Santagar.

Mais le corbeau de Morgan est intercepté, son message lu puis renvoyé comme si de rien n’était. Après deux semaines de voyage, lorsque la route de la Rose traverse le Bois-du-Roi, l’escorte de Noirmont tombe dans une embuscade. Evelyne Rowan, sur demande d’Edmure, avait confié une escorte de chevaliers au représentant de Morgan, mais ils ne furent pas assez nombreux pour le protéger suffisamment. Quentyn Noirmont trouva la mort, tombé de son cheval dans une rigole, la gorge transpercée d’une flèche. Une partie des assaillants furent tués, l’autre s’enfuit et ne fut jamais rattrapée ; les hommes morts ne laissèrent aucune indice quant à leur affiliation : leurs armes n’étaient frappés d’aucune armoirie et ils ne semblaient pas nobles. Furieux qu’on ait tué un envoyé protégé par ses hommes, Evelyne accusa Naérys, mais rien ne put être prouvé et Edmure n’osa pas provoquer un nouvel affrontement entre l’ancienne Reine et la fille du Roi qu’elle avait tué.

Ce fut finalement l’écuyer Antton Santagar qui  se présentera à la cour du Roi, où il n’obtient l’oreille de personne.

L’attaque de la passe du Prince par les seigneurs des Marches de l’Ouest :

De son côté, Elia n’a besoin d’aucune promesse pour obtenir le soutien de la maison Mullendore et des Peakes qui franchissent la passe du Prince sous le regard du Lord Caron de Séréna. Encore traumatisés par l’attaque des dragons de la famille royale au siège de La-Tombé-du-Roy, aucun Orageois n’accepte de se mêler des affaires Dorniennes, mais les Biefois des Marches sont revanchard du défi de Naerys auquel a mis fin Evelyne Rowan.

La nouvelle de la marche des Biefois vers La-Tombé-du-Roy prend Morgan de court et celui-ci ne peut empêcher les Poulet et Forrest de quitter son ost pour aller défendre la passe du Prince. Privé d’une grande partie de ses forces, le Prince de Dorne voit ses grandes attaques retardées à nouveau.

L’avancée des Biefois dans la passe du Prince s’interrompt brutalement au bout d’un mois lors qu’Evelyne Rowan, furieuse de l’initiative de ses vassaux, s’empare du château de Hautesterres et de Peakes, et envoi aux Lords qui guerroient à Dorne de longues mèches de cheveux de leurs femmes et de leurs filles, avec une lettre menaçante exigeant leur retour immédiat dans le Bief. L’effet fut spectaculaire et les Mullendore et Peakes battirent en retraite sous le harcèlement revanchard des Forrest et Poulet. On dit ensuite qu’une fois rentré dans leur château, Evelyne leur aurait fait promettre de ne plus quitter leurs terres des dix prochaines années et aurait gardé leurs filles préférées en otage à Hautjardin.

Si les grandes maisons étaient muselées, le pouvoir d’Evelyne n’était cependant pas absolu, et de nombreux chevaliers errants franchirent cette année-là les montagnes pour participer à la guerre civile.

L’offensive des Bieffois laissa cependant la passe dans un état défensif déplorable, les Forrest et Poulet occupèrent une grande partie de leur force à reconstruire leur défense, rechignant à répondre aux appels de mobilisation à l’est de Morgan.


296


Le siège du Grès :

Nymeria Dayne, sur ordre de Morgan, prend la tête des osts Noirmont et Dayne et part assiéger Le Grès. Un message parvient aux pro-Elia à Denfert, les implorant de venir à l’aide du château des Qorgyl. Artos Sand pointe du doigt le manque de vivres qui rend très dangereux une telle expédition, mais Samwell Dayne, rendu fou à la perspective d’affronter sa sœur qui lui a volé les Météores, rallie à lui les chevaliers près à suivre l’épée du matin et part dans la journée avant d’avoir reçu le moindre ordre d’Elia. Ser Anders et Jory Allyrion joignent l’ost de leur famille aux troupes de l’Epée du Matin dont ils adulent les exploits guerriers.

Arrivés devant Le Grès, ils se rendent cependant compte que le château est déjà tombé, et Samwell Dayne y installe un siège, appelant sa sœur à venir le défier dans un duel. Ce qu’elle ne fera pas, se contentant de regarder les troupes de son frère consommer jusqu’au dernier de leur vivre.

L’ordre est donné à Samwell de lever son siège et de revenir à Denfert, mais celui-ci étrangle le messager dans sa tente avant d’ordonner qu’on l’enterre sans en informer personne. L’Epée du Matin a une seule obsession : tuer sa sœur. Ses troupes commencent alors à mener des raids dans les fermes et les villages de toute la région du Grès, pillant pour alimenter leur armée mal en point.

La bataille du Tor :

L’ost Ferboys traverse le désert en direction du Tor et est repérée par des éclaireurs. Pour les pro-Elia, c’est la révélation que toutes les forces de Morgan ne sont pas focalisées sur Denfert. Immédiatement, Elia ordonne aux Jordayne de lever leur ban alors que Samwell Uller prend la tête de la cavalerie assemblée sous Denfert et fonce pour les intercepter. La bataille prend place sous les murailles du château des Jordaynes, les deux armées luttant à nombre égale. Les Uller brisent l’encerclement et parviennent à rejoindre Le Tor alors que les Ferboys, ayant subi des pertes conséquentes, s’établissent sur une colline non loin.

Le Drame de Lancehélion :

Elia Martell s’est installé dans le château de sa famille en tant que nouvelle Princesse de Dorne. Son mari Harken est à ses côtés, mais ses enfants sont restés à Denfert, sous la garde de leur grand-père Arthur Uller. A sa cour se trouve également Drago Martell, fils légitimé d’Artos Sand, qui a courtisé Elia au temps où elle dirigeait de facto Dorne. Drago est (c’est un fait établit) toujours amoureux d’Elia, et passe son temps à se souler et à fréquenter des prostituées. La Dame de Lancehélion le traite comme un hôte de marque (il est de sa famille après tout, et lui assure le soutient de son père Artos) mais elle le repousse très violement lors d’une réception où, soûl, il tente de l’embrasser.

C’est cette nuit-là que Drago suit Harken Uller et l’assassine de douze coups de couteaux dans le dos. Surprit par une camériste, il est aussitôt appréhender par les gardes.

Folle de chagrin et de haine, Elia Martell lui tranche elle-même la tête. Les derniers mots du bâtard légitimé auraient été : « Je pensais que vous m’aimeriez à présent… »

Les jours qui suivent voient la Dame de Lancehélion en proie à de violents accès de fureur qui font craindre à ses sujets qu’elle n’ait attrapé la folie de son père l’Epée du Matin. C’est dans les lettres inquiètes qui partent de Lancehélion que certains évènements jusqu’alors gardés secrets sont révélés par mégarde.

Le revirement Jordayne :

Lord Trebor Jordayne, mourant à la suite d’une blessure reçut sur le champ de bataille du Tor, s’éteint alors que sa fille héritière, Sonia Jordayne, apprend la mort de son fils Edgar, plusieurs mois plus tôt, aux Jardins Aquatiques, par la lettre d’une cousine à la cour d’Elia alors qu’elle décrit avec effroi les accès de colère de la Princesse.

Bouleversé par la nouvelle, Sonia Jordayne dénonce alors l’assassinat de son fils par la Dame de Lancehélion en proie à la folie. Elle fait se retourner les troupes Jordaynes, arrête Samwell Uller et le fait livrer aux Ferboys avant de joindre ses forces aux leurs et de se déclarer pro-Morgan.

Dans la nuit, cependant, Boros Jordayne, frère de Trébor, libère les prisonniers Uller, incendie les campements Ferboys, réunit ses chevaliers proches et fuit vers La Grâcedieux, désavouant sa nièce et restant fidèle à Elia.

Vers la bataille de Denfert :

Lorsqu’Artos Sand apprend le crime de son fils et sa mise à mort, il est aux pieds de Denfert, entouré de l’infanterie Uller et des ost Voi et Gargalen. Il a beau réitérer son allégeance à Elia et maudire haut et fort son fils, les Uller le haïssent pour le meurtre de leur fils Harken. Des échauffourées éclatent dans les campements, mais aucun règlement de compte n’aboutit puisqu’on annonce déjà les ost Ferboys et Jordayne en  marche vers Denfert.

Les troupes, mal nourries, en proie aux maladies, affaiblie par le qui-vive permanent, doivent se réorganiser pour une bataille alors qu’on ne revoit toujours pas l’Epée du Matin et les Allyrion.
Samwell Uller et Boros Jordayne tentent une embuscade dans les gorges du Fléau, mais celle-ci échoue et l’héritier des Uller est gravement blessé.

Morgan réunit lui-même une partie des ost Poulet et Forrest et prend également la direction de Denfert, laissant les deux factions Dayne s’affronter au Grès.

La bataille de Denfert :

Prises en sandwich par les pro-Morgan (les osts Poulet et Forrest à l’ouest ; les Ferboys et les Jordaynes à l’est), affaiblies par les mois de mobilisation, les troupes qui défendent Denfert résistent mal au premier assaut.

Alors que le second va venir, Artos Sand se retourne contre les Uller et repasse à l’ennemi. A présent trois fois moins nombreux, les défenseurs se rendent.

Le piège de Denfert :

Le château perdu, Lord Arthur Uller décide de faire évader ses proches et les enfants de Elia par le lit du fleuve auquel mène un passage secret dans le château. Encadré par des gorges étroites, le souffre est un fleuve bas la moitié de l’année : ce mois-ci, il n’était qu’un petit cour d’eau jaunâtre et pestilentiel aux berges sèches se prêtant bien à la marche. Ils s’échappèrent à la faveur de la nuit, devant rejoindre un navire, à une journée de marche en aval.

Malheureusement, un terrible orage vint de la mer au lever du jour et des trombes d’eau éclatèrent au-dessus du désert. Lord Uller et son escorte, bloqués par les falaises, assistèrent impuissants à la montée des eaux, ne pouvant que presser le pas en espérant atteindre leur bateau. Le fleuve sortit rapidement de son lit, trop rapidement. Les tourbillons traitres du souffre en cru les happèrent à midi, et le navire qui devait les évacuer aperçut leurs corps le lendemain, flottant.

A la nouvelle de la mort de son beau-père et de ses enfants, Elia Martell s’enferma dans ses quartiers pendant 3 jours.

Le sort d’Artos Sand :

A la fin de la bataille, Artos Sand est emmené devant Morgan Martell. Celui-ci exige de lui qu’il rédige une lettre informant Dorne que ce qu’il a déclaré en passant à Elia (le fait que Meenah aurait désigné Elia et non Morgan comme son successeur) n’était que pure invention. Sous le regard de Samwell Sang-vert et de Mako Forrest, le chef de la Compagnie Sand s’exécute. Dès que ses doigts quittèrent le papier, Morgan le fit condamner pour sa trahison passée : on le lâcha dans le désert, nu et sans arme, lui ordonnant sous la menace d’archers de franchir le désert pour prouver qu’il était bien un Sand. On ne le revit jamais.

Morgan acheta à son compte les mercenaires, les plaça sous le commandement de Mako Forrest et les envoya briser le siège du Grès pendant que ses troupes loyales investissaient Denfert.

La dernière bataille de l’Epée du Matin :

Alors que les mercenaires de Mako percent l’horizon, Nymeria Dayne lance une sortie. L’ost Allyrion, usé par la longue campagne, rompt la formation sous l’assaut et une mêlée confuse s’engage.

Regroupant ses chevaliers, Samwell Dayne lance une ultime charge, escorté des deux fils Allyrions : les chevaliers Anders et Jory. Il réussit à percer jusqu’à la garde personnelle de Nymeria qui engage un combat frontale avec eux. Nymeria Dayne désarçonne Jory Allyrion qui sera piétiné par les chevaux de guerres, mais l’Epée du Matin bondit sur elle et ils roulent tous deux dans le sable.

Un seul Dayne se relèvera : ce sera Samwell, l’épée sanglante. Les chevaliers de Nymeria, horrifiés, se replièrent, mais les mercenaires de Mako déployèrent leurs arcs.

Les quelques combattants encore debout sont criblés d’une volée de flèche. Anders Allyrion s’écroule, mais Dayne s’élance dans une dernière charge, une flèche dans l’épaule mais Aube au poing.

Il mourra au bout de quelques mètres, la gorge transpercée, mais n’aura jamais été blessé par une épée.

Mako fit trainer son corps jusqu’à Morgan, qui ordonna qu’on enterre son père aux côtés de sa mère, en oubliant l’être que la folie avait consumé.


297 :


La fin d’Elia de Lancehélion :

Apprenant la mort de ses enfants, puis de son père, Elia Martell s’effondre. Ses soutiens organisent des résistances à la marche des forces de Morgan, mais La Grâcedieux est prise deux mois plus tard, et Lord Dalt de Boycitre lève un ost pour reprendre les Jardins Aquatiques.

Ser Yandry de la sangvert réunit les capitaines de navires qui craignent de subir le même sort qu’Artos Sand qui avait trahit Morgan : ils lèvent l’ancre un matin, en direction des Degrés de Pierre, et s’y font pirate.

Alors que les armées pro-Morgan se rassemblent sous Lancehélion, Elia Martell ordonne qu’on ouvre les portes et se donne la mort en ingérant du venin d’aspic.

Morgan organise la fin de la guerre civile :

La famille Dayne se retrouvant sans héritier immédiat, Samwell comme Nymeria étant mort, Morgan doit s’opposer aux Ferboys qui entendent placer Clétus, le fils de feu Nymeria Dayne et feu Arthur Ferboys, à la tête des Météores alors qu’il est déjà héritier de Ferboys. Le Prince de Dorne va faire retrouver le dernier fils de Kassandre Dayne, envoyé à la Citadelle pour se faire mestre il y a des années. Les Archimestres consentirent à relever le nouveau Lord Dayne de ses vœux pour éviter à tous une nouvelle guerre civile.

L’héritier de Morgan, Quentyn, fut marié à la dernière des filles de Lord Allyrion dès qu’il fut en âge. L’union des deux filles apporterait, il l’espérait un peu de réconciliation à la Couronne qui pensait les plaies de ce terrible conflit.

Sia, son épouse, avait été traumatisé par sa fuite de Lancehélion et la mort de son dernier enfant : elle se laissa mourir de faim. Sa fille, Meria,  mourut de maladie pulmonaire l’année suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de Dorne de 277 à 296
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Dorne-
Sauter vers: