Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Chêne
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Fort-Chêne

MessageSujet: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mar 9 Mai - 16:37

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://megalovania.forumactif.com
Melcy

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mar 25 Juil - 13:57

Partie I : La défense de Port-Lannis




C'est à l'aube que les premières silhouettes des navires fer-nés se dessinèrent sur l'horizon, et le jeune garde qui fut le premier à les apercevoir n'hésita pas un seul instant avant de faire passer le message. Mais il n'y eut aucune surprise sur les quais de Port-Lannis, les hommes étaient prêts depuis longtemps. Après le retour de Tywald, celui-ci et son fils ainsi que les généraux avaient organisés leur prochain mouvement. Tytos s'était alors vu chargé de l'organisation de la protection de la région et de sa population. Il n'avait nullement tarder à organiser ses troupes contre l'attaque qu'il savait imminente des fer-nés.

Tandis que les premiers envahisseurs débarquaient, quelques ordres fusèrent alors que les soldats de l'Ouest s'élançaient déjà pour protéger leur terre. Les premiers échangent furent violents, et les premières victimes ne tardèrent pas à suivre. Le premier combat fut long, les fer-nés s'acharnaient pour pénétrer dans la ville, et leurs adversaires tentaient avec ardeur de les retenir sur les quais. Ce fut une brèche dans les défenses de Port-Lannis par laquelle s'engouffra Ulric Greyjoy suivi de ses hommes qui tourna la bataille à leur avantage.
Ou pas.



Les rues de Port-Lannis étaient désertes, la population avait été mises en sûreté suivant les instructions de Tytos.
Ce dernier se tenait à la tête de la cavalerie, au bout de l'avenue principale aux côtés de Quentyn, un homme d'imposante carrure et le commandant du régiment. Tous attendaient en silence le signal de l'héritier de Castral-Roc. Tytos s'était souvenu d'un livre qu'il avait étudié sous la tutelle de son père, détaillant les plus grandes batailles de son arrière-grand-père, Tommen Lannister, l'un des plus grand conquérant de l'Ouest. Tytos avait souvent entendu de nombreuses associations entre Tywald et Tommen, et ne souhaitant pas rester dans l'ombre de ses prédécesseurs, le jeune homme avait repris l'une des idées de son ancêtre.

Un archer fit signe du haut du toit le plus proche : les fer-nés avaient foncés droit dans le piège. L'agitation commençait à se faire sentir parmi les hommes qui se tenaient à l'arrière. L'heure était proche, mais ni Tytos ni Quentyn ne firent signe à la cavalerie d'avancer. Il fallait encore attendre.
« Laissons les archers faire leur travail », lâcha simplement Tytos alors que les premiers cris se firent entendre.
Sur chacun des toits de l'avenue se tenaient les archers qui décochaient sans cesse leurs flèches et faisaient tomber les fer-nés entrer par la brèche, Ulric Greyjoy le premier. Mais le flux d’envahisseurs était trop important pour être contenu par le nombre d'archers qui cessèrent bientôt le tir, remplacé par le bruit des sabots sur les rues pavés.
Tytos avait lancé la charge.
Les fer-nés tombèrent par centaines, la panique s'empara d'eux, et grand nombre tenta de fuir. Mais les ordres étaient clairs, pas de quartiers, et les hommes de l'Ouest les pourchassèrent à travers Port-Lannis où la bataille fit rage encore un long moment avant de prendre fin.

Tytos commençait déjà à donner les ordres pour réorganiser la défense de la ville et s'occuper des blesser quand Quentyn se présenta devant lui avec quelques hommes.

- Milord, Ulric Greyjoy est mort et nous avons capturé Daron Greyjoy. Malheureusement, Svalna a réussi à s'chapper et nous ignorons où, déclara le commandant tandis que ceux qui l'accompagnait tirèrent le prisonnier pour que le blond puisse bien le voir.
- Mettez-le au cachot pour le moment, nous avons plus important à faire, commanda Tytos en fixant un regard méprisant sur Daron.
Les hommes obéirent, et sur ces ordres la menace fer-nés se termina réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchnid

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mer 15 Nov - 23:21

par Maxouprovence » il y a 6 mois
Tour 19 : Au nom du Régent

-QUOI ?!
-Messire, du calme ! On vous observe !
En effet, quelques têtes s'étaient tournées en entendant la soudaine interrogation de l'Amiral Rykker. Celui-ci se trouvait encore à Port-Réal, sur son navire amiral, pour une dernière inspection de ses navires avant leur départ. Et il venait tout juste d'apprendre que le oi avait décidé de quitter son trône, laissant la régence à Tywald Lannister après une succession de démissions.
-Es-tu sûr de ce que tu dis ?
Le marin qui venait de l'informer le regarda interloqué.
-Sieur Rykker, vous vous tenez informé des fois ? Tout le monde en parle depuis déjà deux jours.
L'Amiral de la flotte était très contrarié. D'un autre côté, il se rendit compte de l'incroyable opportunité que ce changement de pouvoir donnait à son véritable maître, Lord Tully.
Rykker tenait le Roi en forte estime, mais il avait aussi une profonde reconnaissance envers le Lord Tully, qui lui avait gracieusement permis d'accéder au titre d'Amiral qui lui permettait de révéler son plein potentiel de stratège. Aussi, quand ce même Tully lui avait demandé d'appareiller pour le Val, à la recherche de l'ancien grand Argentier Cedrik Corbois, il avait obéi sans broncher. Rykkers sait pertinemment que le Roi n'a plus de pouvoir, et en conséquent, malgré son affection pour lui, il s'était décidé à travailler avant tout pour celui qui tient véritablement les rênes du royaume.

Mais là, tout venait de basculer : le Roi venait tout juste d'annoncer qu'il abdiquait son trône à sa fille, et se retirait du pouvoir. La suite de désistements du Conseil et la nomination toute récente de Tywald Lannister avaient provoqué un élan de panique, qui se ressentait partout dans Westeros, tel un coup de tonnerre. Plus personne ne pouvait affirmer connaître le dirigeant officiel du pays, et les murmures inquiets que l'Amiral entendait autour de lui en témoignaient.
-C'est l'Autre roux sur une licorne. C'est sa faute, j'en suis sûr.
Aemon se retourna vers Lucas, qui l'avait accompagné, et soupira. Il en avait plus qu'assez de cette tendance de son fils à marmonner des idioties. Mais c'était son héritier, et au fond, il ne pouvait s'empêcher d'avoir de l'affection envers lui. Après tout, il ne l'avait jamais réellement déçu. Pour l'instant.

Aemon se tourna ensuite vers ses officiers. Il y avait là ses fils Lucas et Maekar, sa fille Jane, Ronnel Pemble , son officier de Sombreval et aide de camp, ainsi que Jasper Byrch, un officier de la flotte royale.
-Lucas, Maekar, vous venez avec moi, vous monterez sur mon navire.
Maekar adressa un regard méfiant à son père. Celui-ci connaissait son fils : il était en train de réfléchir à un coup tordu pour lui causer du tort. Connaissant son intelligence, son père se dit qu'il aurait largement le temps de tuer Corbois avant qu'il puisse mettre son plan à exécution. Qui plus est, Lucas et Maekar se haïssant cordialement, il savait qu'ils auraient plus tendance à se mettre des bâtons dans les roues que de coopérer pour l'assassiner. Et tant qu'ils étaient sur son navire, il pourrait les surveiller.
-Jane, tu restes à Port-Réal et tu organises des patrouilles de vingt navires dans la baie. Si Corbois venait à passer, il faudra que vous parveniez à l'attraper.
Aemon se méfiait de sa fille, la sachant très peu loyale. Il espérait cependant que lui confier cette mission pourrait satisfaire son besoin de reconnaissance. Mais au cas où, il avait quand même demandé à quelques uns de ses hommes de rejoindre son équipage pour la surveiller, et avait choisi lui-même son second, un officier de la flotte nommé Krane Buxter.
-Jasper, vous prenez ces navires et vous vous dirigez vers Essos. Je veux que vous patrouillez la partie nord du Détroit, et que vous vous assuriez que Corbois ne puisse pas passer.
Aemon connaissait les Byrch depuis longtemps, Jaspr ayant notamment été son écuyer. Il le savait sérieux et discipliné, bien qu'il ait quelques doutes sur ses compétences. Si il venait à rencontrer Corbois, ce serait son premier véritable test en tant que commandant.
-Ronnel, tu es chargé avec ta force de surveiller la Baie des Crabes et d'intercepter Corbois s'il venait à passer. Garde l'oeil ouvert, on ne sait jamais ce qui peut se produire.
-Comme tu le souhaites, Amiral.
Pemble était le seul noble qu'Aemon se permettait de tutoyer, et celui-ci le lui rendait bien. S'étant battu ensemble à plusieurs occasions, notamment face à la flotte nordienne lors de l'intervention dans le Val, les deux hommes avaient appris à se faire confiance et à compter l'un sur l'autre. A présent, Ils étaient de nouveaux parti pour combattre les Nordiens, mais cette-fois-ci, Rykker s'était juré de finir ce qu'il avait contribué à commencer plusieurs années auparavant.
-Messieurs, Ma fille, vous avez vos ordres. Je veux que vous interceptiez ce chien du Nord le plus vite possible. Lord Tully, qui reste la seule autorité qui vaille malgré le départ du Roi, a été très clair : Corbois avait passé suffisamment de temps à comploter la chute du Mur et l'invasion de nos terres, et qui sait quelles autres menaces ce fout pourrait créer à Port-Réal ou en Essos. Le Seigneur des Mers m'a récemment informé que ses navires étaient sur le point de l'intercepter, mais il nous faut agir vite au cas où il parviendrait à leur filer entre les doigts. En avant !
Et sur ces paroles, les officiers rejoignirent leurs escadres, et en quelques minutes la flotte au complet parti accomplir sa mission au nom du Régent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchnid

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mer 15 Nov - 23:22

par DorianGray » il y a 6 mois
All hail the king


Asha Martell accouche d'un enfant mort-né, et selon les Mestres, perd sa capacité à enfanter après cette naissance infructueuse.

Aenar Targaryen, après trois jours de mutisme prolongé, apparait dans la salle du trône accompagné de sa Garde Dragon, et demande à réunir le Guet à Enghien Mormont ; dans sa voix, une intonation beaucoup plus sombre qu'à son habitude. Le jeune roi qui abdiqua demande à ses hommes et à la centaine de sergents du Guet réunis de faire brûler Culpucier avec le cadavre de l'enfant pour faire eclôre ses deux oeufs de dragon, qu'il présente à l'assemblée. Les hommes du guet rechignant à s'exécuter, murmurant qu'il est fou, sont forcés de s'exécuter par la Garde Dragon, et ensemble, ils descendant dans la ville. La Garde Blanche ne semble pas savoir quoi faire (sauf Uller qui fait des marshmallow sur le feu de joie), et très vite, on entend des hurlements résonner dans toute la ville alors que les flammes de Culpucier s'élèvent. La Garde et les hommes du guet reviennent plusieurs heures plus tard, avec les oeufs encore intact. La salle du trône est alors tenue par Evelyne Rowan qui tente tant bien que mal de calmer la confusion ambiante. Et quand Harwyn Tully réapparait, il demande à ce que Aenar soit convoqué. Celui ci réapparait, toujours en armure, en même temps que la Garde Blanche. De son côté, Harwyn Tully a convoqué tous les chevaliers d'élite du Conflans qu'il a pu réunir. Les courtisans, voyant apparaitre le roi, commencent à murmurer des propos relevant de la félonie. Quand Konrad Gaunt et ses hommes du Guet apparait, ils sont accompagnés de membres de la Guilde des Voleurs ; les courtisans commencent à se tasser dans les allées. Puis, une femme de Culpucier arrive, avec un bébé carbonisé dans ses mains, qu'elle jette au pied d'Aenar. Les courtisans commencent à pousser des cris de haine envers le Roi, et demande sa mise à mort. Harwyn Tully dégaine son épée, suivi aussitôt de tous ses hommes, du Guet, puis des partisans d'Aenar ; les courtisans scandent le nom du Régent, et Aenar a juste le temps de dire d'une voix forte "qu'est ce que cela signifie" quand Harwyn lui demande se rendre pour ses crimes ; Aenar dégaine son épée, et un blanc de quelques minutes a lieu ; puis, sans un mot de plus, les deux camps se ruent l'un vers l'autre.

Côté Tully :
Harwyn Tully, Tytos et Jonos, Arthur, Elias, Karyl Vance, Lymond et Gendry Lychester, Gilianne Reed, Cantor et Reynard Reyne, Corlys Velaryon, Edmure Rivers, Galin Bracken, Edmund Hill, Konrad Gaunt et son escouade d'élite (13 hommes experts du combat), Raynald Loche, Angron Lachen, Marq Bracken, Arthur Piper, 4 francs coureurs d'Edmure Tully, Danwell Frey, Mace Rykker, Daario (un franc coureur d'élite Tully -> assassin), une dizaine de Housecarl (26 chevaliers/persos, 27 hommes d'armes divers), Allaric Whent

Côté Aenar :
50 membres de la Garde Dragon, Aenar lui même, Morgan Martell, Mako Forrest, Viktarion Karmath, Doggo le Dothraki, Quentyn Noirmont, Gunt Boisleau, Baran Prédeaux, Jon Egen, Daemon Allyrion, Wilos du Rouvre

La Garde Royale se divise en deux camps ;
Enghien Mormont, Maxwell Uller, Maelys Perryn combattent pour Aenar
Rupert Crakehall, Walder Tully et Artos Brax combattent pour Harwyn
Valek Follard pousse un cri de rage, et jette son épée au sol, pour ruminer sa hargne. L'impressionnant chevalier semble rejeter les événements.

Le reste du Guet reste tétanisé.

Le combat est extrêmement violent, un vrai massacre, les deux camps se jetant l'un sur l'autre dans une furie toute royale.
Enghien engage immédiatement le combat contre Arthur Tully, Harwyn commence à massacrer violemment la Garde Dragon, les géants Karyl Vance et Reynard Reyne s'enfonçant dans les lignes de gardes d'élite. Edmure Tully et son groupe prennent à revers les gardes, semant la confusion, tandis que la hallebarde de Konrad Gaunt fauche la tête de Karmath ; Arthur Piper se fait tuer par Perryn en deux temps trois mouvements, mais celui ci est projeté au sol par Danwell Frey. Arthur, blessé au visage par Mormont, commence à fuir, protége par les hommes d'armes d'Edmure qui se font impitoyablement massacré. Le combat, au bout de quelques minutes, s'achève au moment ou Enghien, en plein combat contre Tytos et Crakehall, voit Aenar se faire ôter la vie par Konrad Gaunt, qui lui perfore le coeur de sa hallebarde. Le combat s'interrompt immédiatement. Certains disent avoir entendu Aenar murmurer le nom d'Asha avant de s'écrouler au sol. Immédiatement, Mako Forrest, en plein combat avec Elias Tully, lâche son épée. Morgan Martell, au sol avec une plaie au bras, recule précipitamment ; Uller, lui, pousse un cri de folie et s'abat comme la foudre sur le régicide, mais, dans un mouvement quasi invisible, Harwyn Tully le tue, et Konrad n'a qu'une petite entaille au visage. Perryn, blessé, agonise des blessures infligés par Gilianne Reed, au sol. Les plus fanatiques de la Garde Dragon tentent alors de reprendre le combat, mais meurent fauchés sous les coups des plus violents chevaliers Tully, largement plus forts et expérimentés.

Morts :
Baran Prédeaux est tué par Edmund Hill
Victarion Karmath est tué par Konrad Gaunt
Quentyn Noirmont est blessé par Harwyn Tully
Jon Egen est mortellement blessé par Mace Rykker
Raynald Loche est tué par Maxwell Uller
Gunt Boisleau perd un bras par Gendry Lychester
Wilos du Rouvre est assomé par Karyl Vance
Harwyn Tully tue 7 membres de la Garde Dragon à lui seul
Tytos Tully a combattu Morgan Martell et Daemon Allyrion simultanément
Allaric Whent a été légèrement blessé au bras mais a tué deux gardes dragon


Sur le cadavre d'Aenar, qui est transporté pour être enterré, Harwyn Tully se proclame Roi des 7 Couronnes, et tous les chevaliers qui participèrent au massacre s'agenouillent, avec les courtisans.
All Hail The King.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchnid

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mer 15 Nov - 23:23

par Dracnor » il y a 6 mois
Frey Tour 19


Oui je ne fais plus que des quotas, vous avez déjà entendu parler de Cassini? è_é



L'armée jamais vaincue du nord des Conflans arriva en vue des Jumeaux. Ils avait quitté le Nord par la route royale, après une traversée sans encombre du Neck. Cela avait surpris Hosteen, qui malgré le volte-face des Reed s'était attendu à quelques escarmouches avec les paludiers. Cela n'aurait d'ailleurs pas dérangé son petit neveu. Le jeune Danwell chevauchait fièrement à l'avant, avec sa garde d'honneur et les autres Lords. Hosteen, lui, menait l'infanterie, comme il l'avait fait durant la guerre. Une guerre qui avait été surprenament facile: à peine Corbois c'était-il occupé de leur armée, la plus grosse des trois. Le rat s'était concentré sur celle d'Arthur Tully et sur le siège de Blancport. Et, à la fin de la guerre, lorsque sa défaite était inéluctable, il avait incendié Âtres-les-Conflins.
Le vieux militaire revoyait encore la face de Danwell lisant la missive de leurs renseignements. La stupéfaction la plus totale. Il n'avait rien dit durant de longues minutes, relisant encore et encore la lettre, puis s'était servi un verre de vin, l'avait descendu d'un trait, leur avait tendu la missive et ôté tous les pions gris de leur carte. Personne parmi l'Etat Major n'avait compris. Mais la guerre avait été ainsi gagnée. Ils avaient confié la Régence du Nord à Manderly - impossible de la laisser à Lady Bolton l'Incendiaire ou à Stark son mari -, étaient parti. Leur flotte essayait encore d'intercepter Corbois, fuyard de la charge de Blancport.
Et maintenant ils rentraient chez eux. L'armée du Val était passée par la mer, celles des Conflans par la terre. Hosteen devrait d'ailleurs bientôt rejoindre les Eyrié pour superviser l'administration du territoire. Et surveiller les Royce. Il avait là hérité d'une tâche complexe de la part d'Elston. Il la menait à bien, comme toujours.
Une patrouille des Jumeaux arriva à leur hauteur. Hosteen les salua, leur demanda des nouvelles, puis leur indiqua où trouver Danwell. Apparemment, les Iles de Fer avaient été défaites, et la flotte de Salvemer y avait participé. Bien. Au moins Alyn tirerait-il quelque gloire lui aussi de cette campagne. Son nom ne serait bien sûr pas aussi retenu que ceux de Danwell et d'Hosteen, le Printemps Nordien et Dix-Pintes. Le nouveau surnom de Danwell était né parmi les ménestrels, dans leurs chansons de la campagne du Nord. La gloire entourait d'ors et déjà le futur Lord des Jumeaux, et pour cause: il avait pris Winterfell sans perte. Il avait pris Winterfell sans pertes. Dix-Pintes n'en revenait pas: ils avaient pris Winterfell sans pertes!
Lui allait très bientôt devoir se rendre aux Eyrié. Danwell avait été invité à la Cour par son père, pour rencontrer les trois Tully. Hosteen soupçonnait un objectif caché dans cette invitation. Elston avait toujours été un grand adepte du secret, sans jamais tromper, abuser ou trahir les siens. Le plus vieux des Frey admirait beaucoup son neveu.
Dix-Pintes avait quelques jours avant de repartir pour le Val. Il en profiterait pour visiter Bourg-Puiné, qui s'étendait à l'ouest des Jumeaux, pour aller saluer sa femme et féliciter son fils, et pour écouter tout le monde louer ser Danwell Frey. Oh, et boire. Il se retourna vers ses seconds et cria, jovial:

-Eh les gars! On rentre à la maison!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchnid

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   Mer 15 Nov - 23:39

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour 19 : Le Borgne, la Tour et la Wyverne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» annulation du labrax tour 2011!!!
» [le saviez vous ?] [11] variantes de la Faceplate Guitar Hero World Tour / GH5
» 27/06 : Regional Pro Tour Qualifiers for Pro Tour Milwaukee 2015
» Génération City passe à la taille XL !
» Etape 17 : Pau - Col du Tourmalet (174 km)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: MV archivés :: MV Game of Thrones-
Sauter vers: