Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maison Reyne

Aller en bas 
AuteurMessage
Hohenry



Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Maison Reyne   Sam 11 Aoû - 20:24



Mais que dire des Reynes de Castamere? Bien assis confortablement dans un fauteuil de la citadelle, un mestre ne peut en dire que peu de choses. En effet, les précédents seigneurs de Castamere ont été d’une grande discrétion, et il semble qu’ils aient transmis leur mutisme à leurs mestres, qui n’ont que très peu écrit sur la vie de leurs maîtres. Ce lourd silence rend donc très difficile d’établir une historiographie des Reyne à partir du Fléau du Printemps de 209. Moi-même, Archimestre Rodrik, grand responsable de l’Histoire à la Citadelle, ait de la difficulté à énoncer l’histoire de Reyne. Toutefois, une ouverture sur le monde de la part du présent seigneur de Castamere, Lord Edgarth Reyne, me permet d’espérer que nous pourrons établir une histoire des Reyne plus claire pour les générations futures, même s’il semble qu’une partie de l’histoire de cette famille soit à jamais perdue.





Commençons par présenter Castamere, la demeure ancestrale des Reyne. Il est heureusement assez simple de présenter Castamere, puisque le château n’a connu que peu de modifications au cours des siècles.  Comme bien des châteaux de l’Ouest, Castamere est une mine, et pas n’importe quelle mine : une mine d’or. Pour défendre leur fortune, les Reyne y édifièrent des remparts, encadrés de deux solides tours . Au fil des siècles, donjons et halls s’y ajoutèrent, et Castamere de l’extérieur ressemble au mieux au château cossue d’un chevalier fieffé. Mais attention! car, comme pour les Reyne en général, c’est à l’abris des regards que s’étend Castamere, puisque les neuf dixièmes du château sont souterrains.

On sait que Castamere et la mine d’or qu’elle abrite permirent au Reyne de devenir l’une des plus riches maisons des Terres de l’Ouest. Au niveau de la richesse, ils purent même rivaliser les Lannister durant l’Âge des Héros. On sait d’ailleurs que de nombreux rois du Roc épousèrent des Reynes.

Nous avons donc affaire à une maison des prestigieuses, mais comme je l’ai déjà dit, des plus mystérieuse également.  Il est en effet très difficile d’établir un arbre géanologique Reyne, et ce pour de nombreuses raisons.
Tout d’abord, il faut savoir qu’étonnamment, à partir de 294, les Reyne ont cessé de faire appel aux services des mestres. C’est étrange, et on peut se demander pourquoi les Reyne ont décidé de se passer des conseils de se compétents conseillers. Une théorie que j’affectionne particulièrement repose sur l’idée que l’abandon des mestres par les Reyne s’explique par le comportement du seigneur de Castamere de l’époque, Cantor Reyne. C’est en effet en 294 que Naerys Targaryen fut assassinée par Ser Arthur Lefford. Il semble que Lord Cantor fut fortement choqué par cet assassinat, et qu’il décida que lui et sa famille se couperaient le plus possible du monde extérieur pour vivre paisiblement. L’attitude de Cantor pourrait donc expliquer pourquoi les Reyne refusèrent aussi longtemps les mestres au sein de leur maison, ainsi que pourquoi ils furent quasiment absents de l’histoire contemporaine de Westeros.

Une autre raison expliquant pourquoi il est difficile d’établir la géanologie des Reyne est la grande importance que prennent les branches cadettes dans cette maison. En effet, la grande richesse de la famille lui permet d’établir tous ses membres confortablement. Il n’est donc pas rare de voir de puinés quittés Castamere avec leur héritage en poche pour aller s’établir ailleurs, souvent en Essos. Il devient alors très difficile d’établir la situation de ses branches cadettes et leur lien avec la branche principale.



À sa naissance, Edgarth Reyne, l'actuel seigneur de Castamere, ne semblait pas destiné à hériter du domaine familial. Né en 277 de l'union de Théodore et Jeyne Reyne, il se trouvait à être le neveu de Lord Cantor Reyne. Le seigneur de Castamere avait à cette époque pour héritier un fils de 20 ans, Reynard, et avait également une fille de 19 ans, Alysanne. Le bon seigneur de Castamere avait également engendré un batard, Edmond, âgé à cette époque de 18 ans. La descendance de Cantor semblait donc destinée à gouverner Castamere, que ce soit par le ventre de la future épouse de Reynard ou par celui de Lady Ellyn Reyne, qui à 34 ans était toujours fertile.

Quoique très éloigné dans l’ordre de succession, Edgarth reçut une éducation assez soignée, notamment grâce à l’attention particulière que lui prodigua son cousin Reynard. En effet, le jeune homme de 20 ans se prit d’affection pour son jeune cousin et il se donna comme mission d’en faire un grand chevalier au service de la maison Reyne.  Edgarth fut donc le page, puis l’écuyer de Reynard. Suivant son cousin partout, Edgarth prit rapidement conscience des responsabilités qui incombent à un futur seigneur.  Même s’il ne fut pas un aussi chevalier que l’eut souhaité son cousin, Edgarth se révéla être un excellent stratège doublé d’un courtisan à l’esprit vif.

Quand Reynard eut adoubé son cousin en 300, il voulut veiller à bien l’établir en lui trouvant une épouse. Son choix se porta sur Saera Kayce, une jeune lady très respectée pour sa vertu. Même si ce ne fut pas un coup de foudre immédiat entre les deux mariés, leurs caractères semblables leur permirent rapidement de forger une certaine complicité.  L’union fut rapidement fructueuse, puisqu’un fils naquit en 302. C’est tout naturellement qu’Edgarth baptisa son fils Reynard, en l’honneur de son mentor. Une fille cadette, Taena, naquit également en 306.

Lorsque Cantor mourut en 312, Edgarth devint le principal conseiller de Lord Reynard Reyne. Cette époque lui permit de gagner en sagesse, quoiqu’un terrible accident de carrosse lui fit perdre l’usage de ses jambes à lui ainsi qu’à sa femme.  Ne pouvant plus entraîner son corps, il se mit à entraîner son esprit, ambitionnant de devenir un sage conseiller pour la descendance de Reynard. Ce projet ne put malheureusement jamais se réaliser , puisque Lord Reynard mourut d’une pneumonie en 317. Surmontant son chagrin, Reynard fit tout son possible pour aider Tion, le fils de Reynard, à gouverner Castamere. Toutefois, le sort s’abattit un autre fois sur les Reyne, puisque Tion et tous ses enfants périrent noyés dans un naufrage en 319.

Devenu seigneur de Castamere alors qu’il aurait bien aimé que d’autres portent ce titre, Edgarth entend toutefois bien faire honneur à ses proches disparus en redonnant son prestige à la maison Reyne.





Saera Reyne est une femme des plus respectables. Née dans la famille Kayce, elle n’espérait rien de plus que de se marier et d’avoir des enfants. Son rêve fut exaucé lorsqu’elle épousa Edgarth Reyne, alors neveu de Lord Reyne, et qu’elle lui donna deux enfants. Si elle n’avait pas l’ambition de son mari, elle restait toutefois très maligne et très appréciée dans toutes les Terres de l’Ouest. Elle était en effet amie avec de nombreuses femmes de haute noblesse. Ce réseau fut très utile à son mari lorsqu’il devint seigneur de Castamere. Le titre de Lady de Castamere ne changea pas Saera, qui resta une femme simple mais capable. Suite à l’accident qui lui a fait perdre l’usage de ses jambes, elle occupe ses journées à diriger sa maisonnée avec l’aide de sa belle-sœur Margeary Reyne.


Dernière édition par Hohenry le Dim 26 Aoû - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hohenry



Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Re: Maison Reyne   Sam 11 Aoû - 22:45

Attardons-nous maintenant aux descendants de Lord et Lady Reyne.



Reynard Reyne est le premier enfant et seul fils du couple. Né en 302, son père l’aima tout de suite, voyant en lui son mentor dont l’enfant portait le nom. Toutefois, les nombreuses responsabilités qui occupaient Edgarth à Castamere l’empêchèrent de veiller sur son fils, et à son grand désarroi, il fut incapable de bâtir un véritable lien avec lui. Reynard bénéficia malgré tout d’une très bonne éducation. Les meilleurs chevaliers de la maison Reyne en firent un excellent combattant.  Alliant également le sens de la diplomatie de son père à l’amabilité naturelle de sa mère, il devint rapidement quelqu’un de très apprécié à Castamere. Lord Reynard décida de fiancer le jeune Reynard en 315,  à Lysa Piper. Il ne l’épousera que lorsque son père sera devenu lord, en 320, alors qu’il est âgé de 17 ans.  Même si ce mariage était purement stratégique (Lord Reynard, puis Edgarth voulaient se rapprocher des maisons du Conflans), Reynard et Lysa s’attachèrent rapidement l’un à l’autre. En 322 naquit leur fille Myra, au grand bonheur de Reynard, qui reconnaissait en elle son épouse adorée. Le couple était impatient d’avoir un fils, ce qui arrivât en 326. Toutefois, l'accouchement fut difficile, et c'est avec grande misère que le mestre réussit à sauver Lysa et son fils Lucas. Depuis, pour une raison inexpliquée, Reynard est parfois la proie de crise de mélancolie, qui vire même au cynisme. Serait-ce parce qu’il sait, au fond de lui, que son père a toujours préféré un autre Reynard?



Lysa Reyne est complètement comblée par son rôle d'épouse. Née dans la maison Piper, elle a été élevée pour devenir la digne dame d'un grand seigneur. Ses principales armes : le charme et la politesse. Elle n'a donc que très peu développé son esprit, ce qui fait que sans être complètement sotte elle n'est pas très maligne. Sa belle-mère Lady Reyne est secrètement découragée de savoir que c'est elle qui dirigera un jour la domesticité de Castamere, et met tous ses effort pour la former à cette tâche, sans réel succès.





Les petits Myra Reyne et Lucas Reyne sont de bien beaux enfants. Choyés par toute la famille, c’est surtout leur grand-mère Saera qui s’occupent d’eux. En effet, même si leur mère Lysa adore ses enfants, elle semble incapable de veiller correctement à leur éducation. Que deviendront-ils? Myra deviendra sans doute une belle jeune fille qui épousera un lord important, alors que Lucas sera probablement un jour le seigneur de Castamere. Mais le destin sait se montrer bien capricieux…



Taena Reyne, fille de Lord Reyne, a bien entendu le titre de lady ; elle n’en malheureusement pas la prestance ni la grâce. Née en 306, elle a toujours été maladive, et elle ne doit sa survie qu’aux soins constants que lui a prodigué sa mère (assistée d’un mestre, bien sûr). En grandissant, Taena ne s’est pas vraiment embellie : même si on ne peut pas dire qu’elle est laide, elle ne dispose ni de l’intelligence ni de la discussion si nécessaires au charme. Mais qui sait, peut-être est-ce parce qu’elle n’a rien à faire de ses dix doigts à Castamere. Une fois mariée et mère, peut-être se révèlera-t-elle aussi aimante que Lady Saera? En tout cas, c’est ce qu’espère Lord Edgarth qui est prêt à tout pour que sa fille de 24 ans puisse se trouver un mari digne d’elle.


Dernière édition par Hohenry le Dim 26 Aoû - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hohenry



Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Re: Maison Reyne   Mar 14 Aoû - 19:18

Après avoir traité de la branche d’Edgarth, il est temps à s’intéresser à son frère cadet Gregor et à sa famille. Même si cette branche cadette n’est pas destinée à diriger Castamere, ces membres restent un grand atout pour la maison Reyne.



Gregor Reyne est le frère cadet d’Edgarth. Né en 285, il a toujours grandi dans l’ombre de son ainé, qui semblait si prometteur. Gregor n’était lui-même pas dépourvu de dons de la nature : il était meilleur militaire que son frère et presqu’aussi charismatique que celui-ci. Jumelées à sa grande beauté, ses qualités furent de lui quelqu’un d’adulé. Cette popularité ne lui fit jamais oublier son rang de puîné, et il est d’une fidélité exemplaire à son frère. En 214, il épousa sa cousine éloignée Margeary Reyne. Dès lors, il eut à conjuguer sa fidélité pour Edgarth à sa dévotion pour son épouse. Même si ces deux moteurs de la vie de Gregor ne sont jamais entrés en contradiction jusqu’à maintenant, qui sait ce que l’avenir réserve…




Margeary Reyne n’était pas destinée à devenir une grande dame. Cousine éloignée des Reyne de Castamere, elle aurait dû se contenter de devenir septa ou de servir une noble parente. Le destin en décida autrement lorsqu’en 308, alors qu’elle n’avait que 14 ans, elle entra au service de Lady Ellyn, épouse de Lord Cantor Reyne. À la cour de Castamere, elle fit la connaissance d’Edgarth Reyne, et du frère de celui-ci, Gregor. Elle semble alors mettre tous ses talents à profit pour séduire Gregor. C’est mission réussie en 311, lorsque Gregor l’épouse plus ou moins. Union des plus surprenantes, puisque Gregor, en tant que neveu de l’influent Lord Reyne, pouvait espérer faire un meilleur mariage. Même si Edgarth pouvait considérer que le parti que représentait Margeary Reyne n’était pas très intéressant, il dut reconnaître que les multiples qualités de celle-ci ont fait d’elle un atout pour Castamere. Bonne gestionnaire, c’est elle qui assiste Lady Saera, qui ne peut marcher, dans l’administration de la maisonnée. Margeary s’est également acquittée de son rôle d’épouse, en donnant 3 enfants à Gregor.

Même si je n’aime guère donner du crédit aux rumeurs, les différents mestres qui ont servi à Castamere depuis les dernières années m’ont tous affirmé que leur réserve de lait de pavot diminuait rapidement. Or, les appartements de lady Margeary sont situés tout près de ceux du mestre de Castamere, et il arrive qu’elle soit indisposée pendant plusieurs jours…




Première enfant de Gregor et Margeary, Lydia Reyne naît en 312. Véritable prodige de la famille, Lydia excelle particulièrement dans des domaines typiquement masculin, tels que la stratégie et le maniement martial. Très perspicace, Lydia fait également preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Si son nom et ses aptitudes lui permettent d’espérer le plus prestigieux des mariages, son côté aventureux pourrait la pousser dans une autre voie. Mais on peut se demander s’il existe un autre rôle dévolu à une fille de la noblesse qu’épouse ou septa…




Alisha Reyne, née en 314, est bien plus tranquille que son aînée.  Aujourd’hui âgée de 16 ans, elle est déjà mariée à Rodrik Manderly. Ce mariage était inespéré pour lady Alisha, puisqu’elle a perdu l’une de ses jambes dans un accident de cheval durant sa jeunesse. Malgré tout, les nombreuses lettres qu’elle écrit à sa famille semble montrer qu’elle se plait à Blancport.



Le benjamin de Gregor, Hugor Reyne est aujourd’hui âgé de sept ans. Il passe tout son temps avec sa cousine Myra et son cousin Lucas. Neveu d'un Lord Reyne, il ne semble pas destiné à hérité de Castamere. Mais on dit que l'histoire a tendance à se répéter...

Et voici la fin de mon compte-rendu sur la maison Reyne. Mais quel sera son destin?

Archimestre Rodrik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hohenry



Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Re: Maison Reyne   Jeu 1 Nov - 1:48

- Mais voyons ma belle amie, ne le prenez pas ainsi…

- J’en ai assez, Reynard, assez! Toute la journée, je me démène pour notre bien et voila comment vous me remercier : en m’accusant de dilapider NOTRE fortune? Je suis incomprise dans cette famille.

Reynard eut à peine le temps de se baisser pour éviter le projectile que lui lança sa femme. Lysa travers ensuite la loggia comme une furie pour rejoindre sa chambre. Elle claqua sa porte avec fracas.

Cette scène n’affecta pas Reynard, au mieux l’exaspéra-t-elle. Il traversa la scène pour ramasser l’objet de sa plus récente dispute avec son épouse : un pendentif de rubis.

Il faut reconnaitre que Lysa a du goût, pensa-t-il en observant l’objet. C’était un magnifique bijou qui représentait un lion écarlate. Le bijou parfait pour la femme du maréchal de l’Ouest.

Reynard frappa à la porte de son épouse.

- Lysa, ne le prenez pas ainsi…

-Ah Reynard, pourquoi êtes-vous si méchant avec moi? Pourtant j’ai toujours tout fait pour vous plaire. Lorsque nous sommes arrivé à Port-Réal il y a quelque mois, j’ai tout fait pour plaire à la Cour : je suis allé à toutes les fêtes, danser à tous les bals, me suis ennuyé à chaque festin donné par le plus quelconque nobliau. J’ai tout fait ça pour nous Reynard, pour que l’on parle de vous partout. Parce que niveau prouesse, on peut pas dire que c’est votre fort : on parle encore de votre bévue avec Pluie Pourpre…

-Lysa n’entrons pas dans ce sujet…

Pourquoi lui rappelait-elle encore cela? D’accord, il aurait dû se la fermer au tournoi de La Treille, mais que voulez-vous, il était incapable de sacquer les Fer-Nés. Ces maudits pirates le dégoutait au plus haut point. Oh c’était peut-être de bons marins, mais on pouvait dire ça de n’importe quel phoque, et une femelle phoque était déjà plus attirante qu’une ‘’lady ‘’ fer-née…

- N’empêche Reynard, lorsque nous sommes arrivés, on vous considérait comme un bel imbécile. Mais moi, à force de civilité, j’ai fait comprendre que vous étiez quelqu’un de bien et de compétent : résultat vous êtes maréchal! Eh bien, j’ai le droit à une récompense aussi pour mon travail. Je suis la future Lady Reyne, je me dois d’être élégante…

- Lysa, vous pouvez être élégante sans acheter vingt robes par semaine…

- Mais ce n’était pas que pour moi! C’était pour votre sœur Taena également. J’avais l’intention d’organiser un grand bal pour enfin lui trouver un mari. Maintenant que vous êtes maréchal, elle est un bien meilleur parti…

- Oui, mais pour organiser un bal pour Taena, il nous faut Taena et elle passe tout son temps au Grand Septuaire.

- Serait-ce un reproche que vous me faites? Je ne peux pas passer mon temps à surveiller votre sœur. Ce n’est pas de ma faute si elle s’est mis en tête de devenir septa. Je peux bien croire que les nobles de Port-Réal ne soient pas très avenants, mais tout de même… Que voulez-vous, c’est ce qui arrive quand ce sont toujours les mêmes Maisons qui se marient entre elles. J’aime bien les Tully, mais esthétiquement je n’aime pas trop l’idée que leur sang soit si présent chez les Grands de Port-Réal…

Le gros de la crise était passé : quand Lysa se mettait à cancaner, cela voulait dire qu’elle était redevenue maître d’elle-même. Elle sorti d’ailleurs de sa chambre.

-Oh, Reyny, laissons faire les grands mots, tu veux? Tous les serviteurs sont partis préparer la fête de ce soir que tu donnes pour ces nobles loqueteux…

-Ce sont des chevaliers, Lysa, et ils ont des troupes. J’aurai besoin d’eux si jamais Aemond décide de refaire des siennes.

Reynard lui redonna le pendantif.

- Ah oui c’est vrai, je vais redevenir la parfaite lady pour une autre soirée. Il devrait y avoir du monde, depuis que l’hôtel des Manderly a brulé personne a l’envie à la fête.

- Ah, tant que j’y pense Lysa, as-tu répondu à la lettre de Myra?

-Ah oui, je viens de la confier à un corbeau. Elle semble vraiment se plaire à Castral Roc, et semble assez entiché de son Quentyn. C’est tu ce qu’elle a découvert sur lord Tywin? C’est tellement drôle! Heureusement qu’ils n’ont pas fouillé son courrier, les Lannister l’aurait mal pris. Imagine-toi que Tywin Lannister a peur de…

On ouvrit avec fracas la porte d’entrée.

-Les Sept bénédictions soit sur vous!, hurla une femme vêtu de haillons. Que le père vous protège, que la mère vous soit miséricordieuse, que le guerrier …

- Ah mais Reynard, c’est une de ses lépreuses de la Foi militante. Sors-la avant qu’on attrape ses poux!
Reynard s’approcha pour la chasser…

-Halte-là mon frère, oserais-tu lever la main sur une septa?

-Tae… Taena ? Mais, qu’est-ce que …

-Taena, hurla Lysa, mais qu’as-tu fait de la robe que je t’ai passé ?

-C’était une ville parure pour la septa que je suis. Elle sera à mieux employer pour nettoyer le sol du Grand Septuaire de Baelor…

-QUOI!!! Je vais t’étriper !!!!

Reynard pris sa femme dans ces solides bras.

-Du calme toutes les deux. Lysa, tu as plein d’autres robes. Quant à toi Taena, tu n’es pas septa.

-Je le suis devenu aujourd’hui. J’ai passé la journée à donner des bols de soupe aux miséreux.

-Vas-tu arrêter de faire honte à la maison Reyne? dit Lysa . Avant tu étais laide et idiote, maintenant, tu es folle.

-C’est toi qui devrait avoir honte Lysa. Tu devrais être en train de prendre soin de tes enfants, au lieu de te pavaner dans les boutiques de la capitale. Tu es immorale.

D’un pas décidé, Taena s’avança vers Lysa, lui prit le pendentif de rubis et le jetta par la fenêtre.

-NOOOOON, hurla Lysa, je vais te tuer!

Lysa se jeta sur sa belle-sœur.

Reynard prit sa femme par ses épaules et l’enferma dans sa chambre.

-Quant à toi Taena, tu retourneras à Castamere à la première heure demain. Père décidera ce qu’on fera de toi.

Reynard se retira dans sa chambre. Avec un peu de chance, il partirait bientôt en campagne. Décidemment, il préférait lutte contre Aemond Targaryen que contre l’humeur de sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison Reyne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison Reyne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide d'achat Maison Martell
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» De la maison neutre
» Maison dans le jeu de cartes
» La nouvelle maison: "Next Generation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Terres de l'Ouest-
Sauter vers: