Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les RPs de Higtower

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lartem



Messages : 1
Date d'inscription : 07/01/2017

MessageSujet: Les RPs de Higtower   Sam 7 Jan - 17:26

Présentation :
Je suis Lord Eddard Hightower, fils de Euron Hightower et de Lyanna Tyrell, soeur de Jorah Tyrell, lord de la maison Hightower, lord de Villevieille. Mon père et Jorah Tyrell étaient très proches ; de ce fait, il décida d'épouser sa cousine afin que les deux maisons s'allient. C'est pourquoi je suis aujourd'hui un vassal des plus fidèles d'Arold Tyrell, seigneur de Hautjardin.
A sa mort, mon père m'a légué Vigilance, une épée en acier Valyrien, héritage familial qui fait de moi le lord de Hightower
Je suis très fier de ma ville : en effet, je peux me vanter d'avoir le plus grand port de Westeros et la deuxième plus grande ville des Sept-Couronnes (après Port-Réal). Mais ce qui fait la beauté de Villevieille c'est, comme son nom l'indique, qu'il s'agit de la plus ancienne cité de Westeros. De plus, elle abrite en son sein la Citadelle des Mestres, ainsi que la Grand-Tour, un phare où réside la famille Hightower, dominant le port et d'une hauteur supérieure à celle du Mur.
Du haut des mes 35 ans, je suis marié à lady Jaina Bulwer, la soeur d'un de mes vassaux, avec qui j'ai eu deux enfants : Jason, mon fils héritier, âgé de 18 ans, et Nymeria, âgée de 16 ans.

Moi, Lord Eddard Hightower de Villevieille, j'entre dans le jeu des trônes. Je combattrai, de la même manière que Lord Ulysse Cendregué, aux côtés de la maison Tyrell et de lord Arold.
WE LIGHT THE WAY





Tour 1 :
Il n’y avait pas une seconde à perdre. Dès lors qu’Arold Tyrell répondit à ma missive, tout alla si vite : je n’avais que deux jours pour le rattraper et aller à Port-Réal en sa compagnie et en celle de la princesse de Dorne.
Pour commencer, je choisis 100 hommes, braves et loyaux, prêts à se battre pour leur Lord.
Aussitôt fait, il me fallut descendre du phare de Villevieille pour me diriger vers ma prochaine destination : l’académie des mestres, réputée pour sa qualité. En y arrivant, je fus accueilli par le Grand Mestre Tranor :
« Lord Hightower, quelle surprise de vous voir !
- Tout le plaisir est pour moi Grand Mestre.
- Si vous me le permettez, je vais vous demander d’entr… »
Avant même qu’il n’eut pu finir sa phrase, je décidai d’aller au but :
« Grand Mestre Tranor, je n’ai pas le temps de discuter avec vous. Je dois partir au plus vite rejoindre Lord Tyrell pour aller en sa compagnie à Port-Réal. Je vais vous faire part de l’objet de ma visite : j’ai besoin d’un mestre qui pourrait, éventuellement devenir le futur archimestre, qui sait…
- Je vois… Je suppose que vous êtes à la recherche du meilleur mestre de mon académie…. »
Il fit venir un mestre, qui n’était pas si jeune, probablement plus vieux que moi, mais qui avait l’air d’en être un excellent.
« Lord Hightower, dit le Grand Mestre, je vous présente mestre Jainor. Il correspondra parfaitement à vos attentes.
- My Lord, me dit-il. »
Après lui avoir posé quelques questions, je rentrai au phare. Une fois là-bas, il était déjà l’heure de souper. Ma femme et mes deux enfants étant à table avec moi, je décidai de m’interrompre pour leur annoncer à chacun une nouvelle.
« Jaina, Jason, Nymeria ! J’ai une grande nouvelle à vous annoncer ! Demain matin, à l’aube, Nymeria et moi partons rejoindre Lord Arold et Meenah Martell pour Port-Réal ! »
Comme je m’en doutait, mon fils Jason entra dans une colère incroyable :
« Pourquoi elle et pas moi ? Je suis l’aîné, ton héritier
-Justement, répliquai-je ! En tant que fils héritier, tu resteras ici pour gouverner à ma place avec ta mère. »
Nymeria, elle, était folle de joie, sans doute l’excitation. Mais je la calmai très vite :
« Nymeria, si je t’emmène, c’est uniquement dans le but de te trouver un futur mari, à présent que tu es en âge d’enfanter. »
Après que je lui ai dit ces mots, elle se leva et dit aller préparer ses affaires. J’eus l’impression d’avoir été trop franc avec elle, peut-être à cause de la fatigue, peut-être pas.
Pour pouvoir être dans des conditions optimales, je décidai de ne pas dormir cette nuit, à quatre heures du matin, nous serions partis…
Dès lors que nous quittâmes la ville, nous fumes efficaces : il ne nous fallut que six jours pour apercevoir la bannière des Tyrell et celle des Martell ainsi qu’une autre qui m’était inconnue, Forrest selon Mestre Jainor. Le lendemain, on nous annonça que les portes de Port-Réal étaient en vue. Sur le moment, j’avoue avoir eu presque peur : c’était la première fois que j’entrais dans la capitale et ne savais pas ce qu’il pouvait s’y cacher…





Tour 2 :
« Lord Eddard »
J’avais l’impression que quelqu’un m’appelait.
« Lord Eddard »
Cette fois, pas de doute ! J’ouvris les yeux, j’étais toujours dans mon lit.
« Lord Eddard !
- Quoi encore ? On ne peut pas avoir la paix ?
- Mes excuses my lord ! »
La personne qui parlait était Ser Doncar, le commandant de ma garde. Un homme brave mais quelque peu énervant.
« Que voulez-vous ser Doncar ?
- Un messager Tyrell est venu ce matin, il portait une missive pour vous. »
Ainsi donc, lord Arold ne m’avais pas oublié… Pourtant, depuis notre arrivée à Port-Réal, il ne m’avait rien dit.
« Donnez-la moi, lui répondis-je, je vais la lire. »
Je reconnaissais l’écriture du vieil Arold. Une écriture fatiguée, tremblotante et compliquée à lire, mais écrite de la plus correcte des manières. Sans perdre un instant, je décidai d’ouvrir cette lettre et de la lire.
« Lord Eddard,
Vous êtes convié à ma table ce soir en ma compagnie ainsi qu’en celle de Lord Rowan et de Lord Cendregué.
Amicialement
Lord Arlod Tyrell »
Qu’en penser ? D’un côté j’étais heureux de pouvoir discuter avec Lord Tyrell et de revoir Logan Rowan, mais de l’autre… Il m’était impossible de supporter ce Cendredgué. Je l’avais vu à quelques rares occasions et il m’avait marqué : on ne pouvait être plus insupportable, ni plus méprisant envers tout et tout le monde, que lui. De plus, certaines rumeurs disaient qu’il résidait dans une auberge où il ne cessait de dormir avec des putains. A dix-neuf ans, il devrait songer à chercher une femme plutôt qu’à coucher avec d’autres. Dès la fin de la lecture de cette lettre, je rappelai ser Doncar. Lorsqu’il se présenta à moi, je lui donnai des instructions :
« Ce soir, je vais souper avec Tyrell, Rowan et Cendregué. De ce fait, je serai accompagné d’une dizaine d’hommes. Je veux au moins 5 hommes, en plus de vous, devant la chambre de Nymeria jusqu’à mon retour.
- Très bien lord Hightower, répondit-il. Dussè-je préparer votre tenue pour ce soir ?
- Non, pas pour l’instant ser Doncar. Merci. »
Il me restait trois heures avant de partir : je décidai alors d’écrire une lettre pour Villevieille :
« Ma chère Jaina, mon cher Jason,
Voilà deux semaines que je suis arrivé à Port-Réal. C’est une ville vivante où il y a beaucoup de monde et de bruit, voire trop. J’espère qu’il n’y a pas eu de dégâts quelconques à Villevieille. J’attends la fin du procès pour rentrer. Ce soir je mange à la table de Lord Arlod avec Lord Logan Rowan et Lord Ulysse Cendregué. Nymeria n’a pas l’air d’aimer la ville et veut rentrer au plus vite. J’attends avec impatience des nouvelles d’Arold Tyrell pour pouvoir la marier.
Je vous embrasse très fort.
Eddard Hightower. »
Arrivé à la deumeure provisoire de lord Arold, je m’assis à la table où se trouvaient déjà Logan ainsi que l’infâme Ulysse. En le voyant, je me fis la promesse de ne jamais lui donner la main de ma fille. Je lui serai difficilement la main en essayant de lui faire mon plus beau sourire, ce qu’il ne me rendit pas. Tant de mépris me consterne. Arriva enfin lord Arold qui d’une phrase fit cesser ce malaise : « Lord Hightower, Lord Cendregué, Lord Rowan, je suis heureux de vous accueillir ce soir à ma table et espère que vous vous plaisez à Port-Réal. »
"WE LIGHT THE WAY



Trahison... Disgrâce :
Hier soir, alors que je venais de finir mes préparatifs, je décidai d’aller voir Théo Flower, devenu Tyrell.
« Théo ? Dis-je
- Lord Hightower ? Que me vaut l’honneur de cette visite ?
- Tu peux m’appeler Lord Eddard. Ton père t’a sûrement dit qu’il voulait que tu gouvernes une partie du territoire Cendregué qui lui appartient désormais.
- En effet, me répondit-il. Mais pourquoi ?
- Ecoute, je n’ai jamais été un bon combattant. Et à présent que tu es considéré comme le second fils de Lord Tyrell, je me dois de t’offrir ceci. »
Dès que cettte phrase fut achevée, je sortis Vigilance, sous les yeux ébahis de Theo Tyrell.
« Lord Eddard, je ne peux accepter. Cette épée est l’héritage de votre maison.
-Je sais, lui répondis-je. Mais je n’en aurais pas l’utilité. »
Puis je repartis. J’étais perplexe néanmoins. Lord Main a été empoisonné et est entre la vie et la mort. Qui aurait bien pu faire cela ? N’y pensant plus je m’endormis.

« LORD HIGHTOWER ! REVEILLEZ-VOUS ! »
Cette voix… Pas de doute, c’était Ser Doncar
« LORD HIGHTOWER ! JE VOUS DEMANDE DE VOUS REVEILLER ET DE VOUS LEVER SUR LE CHAMP »
Celle-ci m’était moins familière. J’ouvris les yeux et je vis Lord Mormont, le Lord Commandant de la garde royale, ainsi qu’une poignée de soldats armés.
« Lord Commandant ? Que me va…
- Nous n’avons pas le temps, me coupa-t-il. »
Il sortit un papier qu’il commença à lire.
« Lord Eddard Hightower de Villevieille, vous êtes accusé d’avoir empoisonné Lord Harwyn Tully, main du Roi, avec Lord Arold Tyrell. »
Que faire ? Je décidai de ne pas répondre et de me lever et suivre le Lord Commandant, c’était ce qu’il y avait de plus sûr à faire.







Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les RPs de Higtower
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: MV en cours :: MV Game of Thrones-
Sauter vers: