Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dessous des Cartes : Tour 12

Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Chêne
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Fort-Chêne

MessageSujet: Dessous des Cartes : Tour 12   Mer 9 Mai - 15:20

Alors que le soleil recommence à briller sur le royaume, et que nombre de doutes se dissipent, il est frappant de constater que, malgré le tumulte, certaines finances se portent toujours aussi bien. L'or n'est sans doute pas une fin, mais c'est un moyen conséquent, et les changement qui s'annoncent n'éclipseront jamais cette donnée. Voici donc la liste des quatre maisons dont l'économie a le plus progressé depuis le début du jeu, à compario de leur situation de départ :

Les plus gros progrès économiques:
 

Cependant, partir du bon pied est une chose qui n'est pas donnée à tout le monde... Nombre de suzerains avaient et ont toujours une dette considérable à payer. Mais certains s'en sont acquittés mieux que d'autres.

Les seigneurs ayant rendu l'argent:
 


Les vaincus et les vainqueurs

Deux guerres s'achèvent sur le même coucher de soleil. Les voiles des navires d'Oscar Vanbois le mènent en Essos, à Qohor, ou il s'en va rejoindre les autres exilés des Sept Couronnes, tandis que celles de Laswell Hightower le ramènent chez lui, dans le Bief, avec ses hommes et sa dignité, mais aucune couronne. Inwald Royce, lui, fait le choix de demeurer à Roches aux Runes, malgré la défaite. Il renonce officiellement à sa prétentions et à la suzeraineté de Goeville, mais est ce que cela fait de Danwell Frey le grand vainqueur?

Ayant récupéré ses fils, vaincu ses adversaires, mit en déroute le plus pugnace d'entre eux, le Val n'est pas encore à lui. Les "héros" de ce conflit et de sa bataille veulent tous avoir leur mot à dire sur la direction des affaires de la région, et, aux Eyrié, chaque seigneur envoie son représentant. Pas de Roi pour consacrer sa position, pas de titre pour la désigner, les Frey ne règnent qu'au travers d'un couple à la prétention mitigée. Reste à régler de nombreuses questions ; le sort des Sunderland et des Hardnyng, dont promesse avait été faite de ne pas les toucher, le domaine de Chêne en Fer qui demeure vide, la recherche de l'héritier Arryn toujours disparu, et la répartition concrète des pouvoirs.

Plus éclatante mais toujours partitionnée est la victoire de Volantis et Ghis sur les Cités de la Baie des Serfs. Meereen, Astapor et Yunkaï, bien que dévastées par la guerre et les catastrophes, forment aujourd'hui les têtes de pont d'un empire Néo-Ghiscari qui s'annonce resplendissant. Elyria, libre mais soumise aux volontées de Volantis, et Mantarys, qui menace de tomber d'un jour à l'autre sous le joug des descendants de Valyria, assure un avenir prospère au commerce dans la région.



La succession de Velaryon

Le nouveau Conseil héritait d'une situation tumultueuse qui semble se calmer, alors que les conflits cesse, que le commerce reprend et que la menace de famine est dissipée. La Main, dotée d'une légitimité nouvelle, et d'un Conseil efficace dans lequel il doit composer avec le Parti de Peyredragon - avant cela son rival - a désormais une emprise importante sur les affaires du royaume.

Hélas, alors que son plus puissant opposant part pour Essos à la recherche du Roi, accompagné de Brynden Tully, le pouvoir de ses deux subordonnés s'affirme de plus en plus, et les braises de tension se transforment en véritable foyer. Le bâtard Aegor Bracken contrôle parfaitement son office, à tel point qu'on craint partout ses espions, et que ses brutes d'hommes de main s'installent au Donjon Rouge, tandis que Daemian Tully, par son efficacité et sa richesse, rehausse les finances du Royaume, et remplace tous les agents de son office par des hommes à lui.  



A Sombreval, la situation se fait de moins en moins opaque à l'oeil des observateurs. Peu après le kidnapping de Jeanne Rykker, son père se fait assassiner d'un carreau d'arbalète, et l'ost Whent, regagnant la capitale, fait un détour par Sombreval. Manfraid le Raide s'y proclame suzerain légitime de par son mariage, et le fils du défunt Lord Aemon prend la mer avec sa flotte et ses chevaliers, jurant dans une lettre adressée à ses connaissances sa vengeance prochaine contre son beau-frère, qu'il juge responsable du meurtre.









L'Orage entre vents et tempêtes

Corwen Baratheon est parti, confiant son fils Lyonel et sa soeur Jaelyn à Erhouarn Swann, en qui il a confiance. Accalmie est laissée, elle, à Laswell Hightower, son allié de longue date, à qui il laisse bien peu d'informations cependant sur son départ, ses motifs comme ses aboutissants. L'Orage, région éternellement indisciplinée, semble n'en faire de toute manière qu'à sa tête.
Il y a fort à parier que tous les seigneurs un tant soit peu puissants ayant un pieds dans l'Orage chercheront à avoir un regard dans sa gestion ; Tyrell de par ses mariages, Hoster de par Lestival, et tous les autres frontaliers qui s'intéressent au devenir d'une région à l'autorité suprême absente.

Il y a fort à parier que sans efforts, les structures mises en place par Corwen s'effondrent vite. Sans que cela soit immédiatement lié, le conflit qui éclate entre Dondarrion et Selmy dans les Montagnes Rouges illustre un début de gestion compliqué pour le prochain à siègera à Accalmie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://megalovania.forumactif.com
 
Dessous des Cartes : Tour 12
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Le Jeu des Trônes-
Sauter vers: