Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dessous des Cartes : Tour 10

Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Chêne
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Fort-Chêne

MessageSujet: Dessous des Cartes : Tour 10   Dim 4 Mar - 23:26

Dans le tumulte de la guerre, la foi est une valeur aussi sûre que l'honneur. Seigneur pieu attire le respect de ses semblables, le zélé la crainte de ses opposés ; et bien que l'excès de religiosité puisse être assez dangereux, il reste rare chez les nobles. Mais ce n'est pas toujours le cas du petit peuple, qui a vite fait de s'emparer de ces notions là.

Voici donc une liste des seigneurs les plus pieux dans l'imaginaire populaire :

Les seigneurs de Westeros les plus religieux:
 

Les peuples les plus croyants:
 

Gouvernement et famille royale

Aethys Targaryen continue son énigmatique expédition à travers le royaume. Après avoir traversé la Route de la Rose, il a été aperçu dans l'ouest du Bief ; certain mentionnent les îles boucliers ; et annonce remonter vers l'Ouest. Si son voyage passe pour diplomatique aux yeux de nombre de gens, le caractère profond de sa mission reste inconnu, à l'image des dernières actions du gouvernement.

Si la guerre dans le Val et ses multiples acteur n'a pas encore connu de dénouement claire, les agissements de Lord Velaryon mettent en péril la revendication d'Inwald Royce, celui ci ayant été consigné dans sa suite du Donjon Rouge pour une durée indéterminée, afin selon la Main du Roi de le protéger contre de potentiels assassins.
Peu après cette action, la Main du Roi, dont les agissements restent très peu clair, et la position incertaine, décide de démissionner de son poste après avoir renvoyé la majorité des autres conseillers... sans désigner de successeur. Et en l'absence du Roi et du Prince, qui pourra en nommer? La légitimité n'est plus alors que symbolique dans les affaires de pouvoir.

C'est alors fort à propos qu'à la fin du mois,  le navire d'Hoster Targaryen débarque à Peyredragon, avec son fils Aeryon et son neveu Harwyn. Ne demeurent absent que sa majesté le Roi, et le bâtard Edwyn...

Activité à la capitale

Les seigneurs ne vivent pas qu'au Donjon Rouge... Si les fameux festins entre seigneurs de la Couronne tenus par Lucerys Velaryon attirent du monde, ils ont désormais un concurrent au sein même de la capitale, dans un hôtel magnifique tenu par des négociants Myriens ; Lord Manderly y a tenu à plusieurs réceptions somptueuses en ces lieux ces derniers mois, se constituant comme il se doit un réseau de relations solide. Les nordiens se rafraichissent un coup... L'ironie du sort veut que 50 ans plus tôt, cet hôtel était la propriété d'une certaine Meenah Martell...



La tension s'accumule entre les troupes de la Couronne massées devant la capitale et les partisans de Lord Royce ; mais la Foire de Printemps organisée par les Velaryon aura sans souci dissipée cette ambiance néfaste, qui risque à tout moment pourtant de ressurgir.

Situation dans le Val

Le blocus comme le siège se poursuivent, mais les informations filtrent toujours depuis le Val ; les forces Frey, rejointe par la quasi-intégralité des vassaux de feu le seigneur Arryn, après avoir soumis Cordial par la force ou la négociation, descendent vers le sud et mettent le siège à Chêne-en-Fer. Les combats dévastent l'est du Val, et les belligéreants enflamment le pays de Goeville à Hardnyng.
Pendant ce temps, les Hightower débarquent avec leurs armées pour rejoindre leurs alliés Royce, qui n'ont toujours pas de leader à leur tête.



Commerce et Essos

Que de nouvelles contradictoires ! Il apparait finalement, de la bouche même d'Hoster, que la coalition est bien entre l'empire Neo-Ghiscari, qui domine désormais la Baie des Serfs, et Volantis, les deux enfants des mythiques empires rivaux luttant ensemble contre la ligue de Tolos, Mantarys et Elyria. Le conflit, s'il n'a pas encore atteint son paroxysme, donne les deux puissantes cités largement gagnantes.

Cela ne perturbe plus autant qu'avant le commerce de la région, qui revient lentement à son cour normal. Si on rapporte des assauts contre plusieurs expéditions commerciales, cela ne semble viser que des marchands d'épice de Quarth, et fait le bonheur de Myr et Pentos, qui ont écoulés de larges cargaisons à prix élevés. Dans les Sept Couronnes, l'émergence de nouveaux groupes commerciaux à Tyrosh enrichit encore un peu plus la famille Tully, dont l'empire commercial est désormais étendu sur terre et sur mer.

Les prix sur le grain ont cessé de flamber, grâce aux larges importations de blé vers le Nord et les sauvageons, et l'habile politique agricole des Tyrell. La Guilde du Blé, appréciant largement la gestion de la crise, a réussi à se faire de larges marges sur les ventes de la Foire de Printemps.

Le commerce se déplace désormais vers les mers chaudes, le Détroit étant sujet à de fortes tempêtes et à un début de guerre. Les joueurs du Bief et de Dorne gagnent 25% de revenu supplémentaire, Martell et Hightower gagnent en plus un bonus ponctuel qui leur sera précisé en private. Myr, Port Réal et Blancport perdent 20% de leur revenu sur ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://megalovania.forumactif.com
 
Dessous des Cartes : Tour 10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Le Jeu des Trônes-
Sauter vers: