Le forum des MVs, des JDRs et des Mégalos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La geste des Lefford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Chêne
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Fort-Chêne

MessageSujet: La geste des Lefford   Mer 15 Nov - 11:18

Les seigneurs de la Dent d'Or et l'ire des Lannister

Archimestre Jaenar, 389 après la conquête

Ce qui est proprement fascinant dans le caractère marqué des seigneurs de la Dent d'Or, c'est ce pragmatisme à toute épreuve qui recouvre des sentiments familiaux bien réels. Au final, cette attitude dynastique égocentrique est un juste retour de flamme des événements de 328 ; la parjuration des Lannister.

On tend à considérer le meurtre de Naerys Targaryen comme le débouché ultime de cette haine vivace qui anime les deux camps ; certains citent également l'exécution de la soeur de Lord Lefford, mais l'événement est en fait trop lointain pour expliquer avec sincérité la suite historique qui prend place, trouvant à sa source avant tout un caractère déjà bien trempé. Il est de toute manière fort improbable qu'une inimité soit préexistante à cet acte. Le plus passionnant reste au demeurant le bouleversement que cela cause dans les 7 Couronnes avec la mort de la revendication première des descendants d'Aenar, qui perdent leur force principale ; le dragon Souffre et des années et des années d'alliances nouées.

Non, il me semble que c'est bien le siège de la Dent d'Or qui marque la réelle explosion du conflit et qui laissera la trace la plus vivace ; et, chose amusante, celui ci est déclenché par les Lannister. J'en veux pour preuve que durant l'année qui suivit la mort de Naerys et l'exil d'Arthur Lefford, son fils, qui a fait noter depuis une intelligence vive, n'a pas cessé d'envoyer l'or de ses mines au seigneur de Castral Roc, et ce même après les demandes hasardeuses de Lord Tywin quant à sa venue à Castral Roc, qui annonçait déjà la suite des événements. Sans se montrer exemplaire, les Lefford se montrèrent donc prudents.
En fait, le conflit aurait probablement pu en rester là, les seigneurs de la passe ayant comprit qu'ils avaient plus à perdre qu'à gagner. Mais advint ce qu'il advint, et les Lannister cherchèrent par la force à récupérer un point stratégique qu'ils craignaient trop de perdre.

Nous ne parlerons pas ici du déroulé de ce conflit, qui ne nous intéresse que moyennement. il était, du reste, au vu des enjeux en place, assez prévisible de voir arriver une telle issue.

Nous devons en fait essentiellement nous attarder sur le caractère des Lefford pour comprendre avec le plus de clarté possible comment de tels hommes réussirent à subjuguer à eux l'Ordre du Lion Blanc et la Banque de Fer. Ce caractère des Lefford, qui est soit dit en passant probablement antérieur à l'exécution de l'ex-femme de Tywin.



Arthur Lefford n'a jamais été pétri d'honneur, ou en tout cas c'est ce qu'on dit de lui après coup, mais il est certain qu'il ne s'est jamais fait noter par autre chose que sa dévotion pendant de longues années. Les relations entre Castral Roc et son assise Est étaient on ne peut plus correctes, voir idylliques ; après la nomination d'Arthur comme chef de l'Ordre du Lion Blanc, dont on espérait que son pragmatisme en ferait un commandant efficace au vu des objectifs auxquels répond ce groupe de chevalerie, et le mariage organisé, la loyauté de la Dent d'Or semblait toute acquise.

Ce qu'il est intéressant à noter, c'est que malgré la joie apparente d'Arthur avant la mort de sa soeur, c'est bien un esprit froid et réaliste qui fut nommé à la tête du Lion Blanc. Ce caractère était donc déjà là, et on le sait à la simple lecture des lettres qu'il échangeait à l'époque.
La preuve la plus ultime est très certainement l'absence de réponse violente suite à l'exécution de Jeyne. Nombre de seigneurs auraient prit les armes, demandé une issue par le combat - ce qu'a d'ailleurs fait Jeyne, au grand dam d'un de ses amants qui se trouva éventré par Lelia Lannister déguisée en homme, vice de procédure que l'on apprit que quelques années plus tard.

De fait, il est cependant certain que ces événements le rendirent bien plus froid qu'il ne l'avait été. Son exil fait tout de même suite à une confession publique, ce qui démontre bien la complexité du personnage, mais on sait des carnets de Septon Eddard qu'à Braavos, c'est bien son aspect le plus déterminé qui prit le dessus, et ce même dans l'adversité à Daemon Targaryen.
Il est notable qu'il fut des plus désemparé par la nouvelle du siège mené par les forces Lannister, dont les chiffres avaient alors été grossi largement par la lettre qu'il reçut.

Mais son fils avait cependant les choses bien en mains, au moins pour un temps. Celui ci renvoya le héraut Lannister avec une triple promesse ; celle d'être loyaux si l'armée acceptait de lever le camp et de s'en retour ; celle de de ne pas renvoyer les têtes des chevaliers de l'Ordre loyaux à Lannister et de l'espion envoyé dans la Dent d'Or ; et ultimement, celle d'une mort atroce pour les braves qui auraient la bêtise de s'attaquer au promontoire rocheux de la forteresse. L'accès aux mines avait été comblé, les fortifications étaient bien garnies par l'ost des Lefford, et les réserves de vivres étaient pleines. Du reste, la simple hauteur de la forteresse semblait les protéger de toute attaque.

On comprit alors très vite dans le camp Lannister que le fils était de la même trempe que le père ; mais cela signifiait sans doute qu'il avait les mêmes défauts. Quant à savoir ce qui motiva au final la décision de Tywin, il nous faudrait une étude plus poussive pour examiner les motifs de son action. Mais il est en tout cas certain que ce texte est une clé de compréhension essentielle pour introduire l'histoire de l'Ouest à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://megalovania.forumactif.com
 
La geste des Lefford
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La geste des chevaliers dragons
» Nouveau geste commercial de Sony
» [A faire vivre] La geste du Mage Rouge
» Un geste héroique
» [R]geste = + de composants ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Megalovania :: Le Trône de fer V2 :: Terres de l'Ouest-
Sauter vers: